Devis Gratuit Au 01.43.08.15.17 Ou Via Notre Page De Contact

Commandez votre intervention en ligne ! EXCLU WEB: PROMO -50 %

 

Deratisation à Paris : Spécialiste de la Lutte Contre Nuisibles

PRESTATIONS DE DERATISATION PARIS

Les autorités de la capitale française ont lancé une guerre à mort contre les rats, la dératisation à Paris.

La présence de ces souris n’a pas seulement augmenté, ils marchent maintenant olympiquement, en plein jour et en famille, à travers plusieurs jardins et places de la ville, dont le Champ de Mars, à côté de la Tour Eiffel et celui des Invalides, au pied de la tombe de Napoléon 1er.

Pour lutter contre « l’augmentation récente de la présence des rats« , la Mairie de Paris a fermé plusieurs places et jardins de la ville, dont le Champ de Mars, près de la Tour Eiffel.

« Il était temps », félicite Fabiola. « J’ai 40 ans et je n’ai jamais vu de rats en plein jour. Avant, ils se cachaient, mais maintenant vous pouvez les voir marcher tranquillement en plein jour ».

Georges Salines, responsable de la santé à la mairie de Paris, a déclaré à l’AFP que les rats prolifèrent quand il y a « de la nourriture en abondance ». « Les rats se multiplient très, très vite. Tant qu’il y aura de la nourriture, de l’eau et des endroits pour faire leurs terriers, ils se multiplieront « , explique-t-il.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous avez une problématique de rats, souris, cafard, puce, punaise de lit ou autre nuisibles à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

Mais l’opération de dératisation à Paris ne plaît pas à tout le monde.

Risques pour l’homme

Bien que la présence de rongeurs soit un problème de santé, les risques sont minimes, selon les autorités.

Les gens ont peur d’attraper des maladies des rats. Mais nous devons mettre les choses en perspective. Lorsque vous gardez une certaine distance par rapport aux rats, il n’y a aucun risque.

La seule maladie que les rats peuvent transmettre est la leptospirose explique un expert en lutte contre les rats qui estime que le risque est très faible, de l’ordre d’un pour 10 000.

Outre la question sanitaire, les rats causent des « dommages visuels » et animaux ont une image répugnante, en partie à cause des épisodes de peste noire du Moyen Âge.

Nous ne pouvons pas laisser les insectes nous envahir, c’est dégoûtant « , dit Amandine, 26 ans, malade de croiser des rongeurs dans un jardin près de sa maison. « A Paris, les écureuils sont gentils. Mais il n’y a rien de sexy chez un rat, dit-elle.

 

 

En cas d’urgence et de prolifération de rats (…), des opérations de destruction sont effectuées, ce que tout le monde n’aime pas. Les amis des animaux n’aiment pas ça.

Lise, Danoise vivant à Paris, n’utilise pas le mot « génocide » mais regrette « que la nature et les gens ne puissent cohabiter ». « C’est normal qu’il y ait des rats, il y a la Seine à côté, c’est la nature. La nature doit avoir sa place dans la ville « , dit le jeune homme de 29 ans.

Mais pour l’expert phytosanitaire Falgayrac, il y a un problème de méthode. « Le conseil municipal de Paris a mis des appâts moins appétissants que la nourriture qu’ils trouvent dans les poubelles. C’est pourquoi les souries ne mangent que peu et ne meurent pas « , explique-t-il. « Le résultat est qu’on fabrique des rats résistants aux anticoagulants « , prévient-il.

Falgayrac déplore également « un manque énorme de culture sur les rats dans notre société. « A part ‘Ratatatouille’, les rats ont toujours l’air négatif, se lamente-t-il.

Comment compte-t-on les rats ?

Un certain nombre d’indications permettent aux chercheurs d’estimer les populations de rats : le nombre de rats observés directement, le nombre de terriers, la quantité de nourriture accessible… Parfois la nourriture est déposée dans les égouts pour quantifier ce qui est consommé.

Lorsqu’il y a des déchets alimentaires de surface et de vieux égouts en briques et en gravats où les rats peuvent facilement nicher, il peut y avoir jusqu’à 1,8 rat par habitant.

Cela représente environ 3 millions pour la ville de Paris. Dans les zones sans égouts, qui sont plus propres en surface, l’estimation tombe à moins de 0,1 rat par habitant.

Des rats de plus en plus visibles

Certains changements dans les villes de Paris ont poussé les rats à remonter à la surface pour se mêler aux humains.

Aucun doute : les citadins voient de plus en plus de souris dans leurs villes. Mais prolifèrent-ils vraiment ? La question est plus complexe qu’il n’y paraît.

Il est impossible de compter tous les rats présents dans les égouts, les sous-sols, les caves, les caves, les jardins, etc. On examine plutôt les facteurs qui déterminent la taille d’une population de rats plus précisément, la disponibilité de nourriture et les endroits pour construire un nid.

Besoin d'un devis gratuit ?
Dites au revoir aux parasites. Recevez un devis gratuit et sans engagement de Stoprat. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

Lorsque l’un de ces indicateurs augmente, il y a lieu de craindre une prolifération. Il y a dix ans, à la suite d’une grève de l’assainissement à Naples, nous avons clairement assisté à une prolifération de rats « , commente Pierre Falgayrac, l’un des rares experts dans le contrôle raisonnable des populations de rats.

A Paris, comme dans la plupart des autres villes, il n’y a pas eu d’augmentation significative et durable de la nourriture disponible pour les rats. Par contre, les restes de nourriture laissés dans les parcs ou sur la terrasse des cafés attirent les rats à la surface la nuit.

Tout comme la poubelle dans les sacs en plastique qui planent à quelques centimètres au-dessus du sol. Mis en place dans le cadre des mesures anti-terroristes Vigipirate en France, ces poubelles transparentes sont une aubaine pour les rats, dont l’odorat est 1 000 fois plus sensible que le nôtre, et 10 fois plus discriminant que celui d’un chien ou d’un chat.

De plus, de vastes travaux d’excavation et de démolition poussent les rats à aller à la recherche d’autres terriers. De même, les inondations plus fréquentes de la Seine ont forcé de nombreux rongeurs à se déplacer. En fin de compte, il n’y a pas nécessairement plus de rats ; ils peuvent simplement être plus visibles.

Une origine asiatique

La répartition des fossiles et les analyses génétiques indiquent que le rat brun pourrait être originaire du nord de la Chine ou de la Mongolie. Avec l’expansion du commerce le long de la Route de la Soie, on pense qu’ils ont progressivement atteint l’Asie centrale.

De là, ils volèrent sur les navires des grandes puissances européennes entre 1600 et 1800 et finirent par coloniser la planète entière, à l’exception des régions polaires.

rats souris malade

A Paris, la construction du réseau d’assainissement de la ville à la fin du XIXe siècle donne aux rongeurs les moyens de la sédentarisation : abri dépourvu de prédateurs, possibilité de creuser des terriers, obscurité, eau et nourriture sur les trottoirs.

Les rats sont-ils nécessairement nuisibles ou pourraient-ils être utiles ?

Certains voient les rats comme des parasites à éliminer. D’autres pensent qu’ils sont utiles et qu’il faut apprendre à vivre avec eux.

Pendant longtemps, le rat de Norvège a été considéré comme l’un des plus grands fléaux de la planète. Avec le rat noir, on sait qu’il est responsable de 5 à 10 % des pertes agricoles dans le monde, en mangeant des semences, des cultures et des stocks, mais surtout en contaminant les aliments par son urine et ses excréments.

Pourtant, il est clair que dans les zones urbaines aujourd’hui, le principal impact du rat brun est lié à la peur qu’il suscite, une peur qui pourrait nuire au tourisme et donc à l’économie.

L’inconfort visuel est donc le premier argument invoqué par la Ville de Paris pour justifier ses campagnes de deratisation, comme ne l’ont pas manqué de le souligner les associations de défense des droits des animaux, qui luttent pour contrer la réputation négative des rats fondée sur des préjugés persistants.

A l’automne 2018, Paris Animaux Zoopolis a lancé une campagne avec des affiches dans les stations de métro parisiennes déclarant :  » Les rats ne sont pas nos ennemis !

En fait, les rats urbains offrent aussi des avantages. Ils consomment l’équivalent de 10% de leur poids par jour. Par rapport à la population estimée de rats à Paris (environ 3 millions), cela représenterait environ 100 tonnes de déchets par jour.

Aucune de ces ordures n’a besoin d’être ramassée par des éboueurs ou des travailleurs des égouts. Selon le spécialiste Pierre Falgayrac » en circulant à travers les vannes des caniveaux et en creusant leurs terriers dans le limon qui s’accumule sous ces vannes, les rats contrent également le colmatage des égouts « .

Mais les rats ne sont pas indispensables à cette fin : à Monaco, par exemple, il n’y a presque pas de rats et les égouts, récemment construits avec des tuyaux en béton, fonctionnent très bien sans eux.

Peut-on contrôler les populations de rats ?

Pour stopper la prolifération des rats, il faut limiter l’accès à la nourriture et rendre impossible la construction de terriers.

« Nous pouvons vivre en harmonie avec les rats, à condition que la ville ait un biotope équilibré, explique l’expert Pierre Falgayrac, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui dans de nombreuses villes et notamment pas à Paris ».

En 2017, la Ville de Paris a lancé une campagne avec un budget de 1,5 million d’euros pour la dératisation à Paris. Bien que les produits chimiques soient la méthode de lutte antiparasitaire la plus utilisée, il existe d’autres moyens de réduire les populations de rats dans le centre-ville.

Premièrement, la réduction de l’accès à la nourriture est un moyen efficace de contrôle. A Paris, les sacs plastiques à cadre actuellement utilisés (dans le cadre du plan Vigipirate antiterroriste) pourraient être remplacés par des conteneurs fermés et la collecte des déchets pourrait être reprogrammée le soir dans les lieux les plus fréquentés par les rongeurs, les rats étant plus actifs la nuit.

Il faut éviter de nourrir d’autres animaux, en particulier les oiseaux, car les rats en profitent pour manger les graines et le pain.

De plus, on doit empêcher les rats de creuser des galeries ou de construire des nids, par exemple en utilisant du béton pour les égouts, en carrelant les stations de métro ou en bouchant toutes les ouvertures avec de la laine d’acier (particulièrement les pénétrations de tuyaux).

Enfin, il est conseillé pour la deratisation à Paris d’éliminer les rats sur les chantiers avant la construction, pour éviter que des colonies entières ne migrent à la recherche d’un nouveau nid.

Dans un tout autre ordre d’idées, certains équipages, notamment à New York, n’ont pas abandonné l’utilisation de races de ratiers, comme le terrier, le bouledogue de Prague, utilisés depuis le XVIIe siècle pour attraper les rongeurs.

Par contre, il est inutile d’utiliser les chats dans le même but : une étude récente a confirmé qu’ils n’attaqueront pas les rats.

Besoin d'un devis gratuit ?
Découvrez ce qu'il en coûte, estimez facilement le coût d'une extermination. Demander une estimation via notre FORMULAIRE D'ESTIMATION.

Principalement des moyens de contrôle chimiques

Depuis les années 1950, pour empêcher les rats d’identifier les substances toxiques, on utilise des toxines à action lente qui agissent à distance de l’apport alimentaire.

Ce sont des anticoagulants qui diluent le sang et provoquent une hémorragie interne. Le problème est que, même si ces poisons sont à très faible dose et relativement inoffensifs pour l’homme, leur persistance dans l’environnement et dans l’organisme des rongeurs entraîne une contamination généralisée de la chaîne alimentaire (écureuil, oiseaux, invertébrés, etc.)

Grâce à la réglementation concernant la sécurité des points d’appât, les intoxications aiguës chez l’animal sont rares et aucun accident n’a été enregistré chez l’homme.

Le rat, porteur de la leptospirose

La leptospirose est une maladie causée par des bactéries, appelées Leptospira, qui se logent dans les reins des rats bruns, mais aussi des rats musqués et des coypes.

Chaque fois que les rongeurs infectés (mais néanmoins en bonne santé) urinent, ils excrètent ces bactéries qui peuvent survivre pendant des semaines et même des mois dans l’eau.

Il existe un vaccin qui est recommandé en France pour toutes les professions à risque (par exemple, les travailleurs de l’assainissement, le personnel d’entretien des canaux), mais il ne protège que contre un seul type de Leptospira, qui cause environ 30% des cas.

Petits rongeurs, dégâts énormes

Avec leurs incisives tranchantes qui poussent continuellement tout au long de leur vie, les rats bruns peuvent mastiquer presque n’importe quoi.

Ils peuvent ainsi causer des dommages matériels importants, y compris des courts-circuits sur les câbles électriques, des ruptures de tuyauterie, des détériorations de l’isolation ou de la menuiserie, et même être la cause d’accidents.

Après la collision de deux trains près de Pau, en France, qui en a blessé 40 en 2014, l’enquête a révélé le rôle de rats qui avaient rongé les fils électriques des feux de circulation.

Dont la deratisation à Paris n’est pas à remettre en question comme certains le font.

POURQUOI DEVRAIS-JE ENGAGER STOPRAT ?

Stoprat est un acteur majeur de la lutte anti nuisible à Paris et en Île-de-France. Nos dératiseurs formés aux dernières méthodes de lutte, sont capables d’effectuer des audits afin de déterminer les sources des nuisibles.

QUEL TYPE DE TRAITEMENT STOPRAT PROPOSE-T-IL ?

Le traitement anti nuisible en place est fonction du nuisible présent dans vos locaux. Pour les rongeur : Traitement par appât et piégeage. En fonction du nuisible et de l’état d’infestation le technicien peut appliquer une seule méthode ou combiner plusieurs méthodes de traitement.

BESOIN D’UNE INFORMATION OU D’UN DEVIS GRATUIT ?

Nos conseillers Anti-nuisibles vous écouteront et vous conseilleront afin d’éradiquer les nuisibles.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous avez une problématique de rats, souris, cafard, puce, punaise de lit ou autre nuisibles à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

DEVIS GRATUIT

Remplissez le formulaire afin d’obtenir les meilleurs prix !

© Copyright 2019 - EUROCLEAN | Mentions Légales
Call Now Button