Logo d'Euroclean
Appelez-nous 7J/7 au
01.43.08.15.17
Appel non surtaxé
Accueil Dératisation Désinsectisation Désinfection Qui sommes nous ? Plan du Site

Les Rongeurs

Généralités

Quelques rongeurs nous intéressent plus particulièrement par les nuisances qu'ils occasionnent et contre lesquels nous luttons couramment.

Les rongeurs déclarés nuisibles dans le cadre du code rural (décret 88-940 du 30/09/1988) à savoir le ragondin et le rat musqué qui sont des rongeurs des champs.

Le lapin de garenne, classé nuisible par le même décret et contre lequel il est possible d'entreprendre des interventions de piégeage (voire des battues administratives) appartient à un ordre voisin, celui des lagomorphes.

D'autres mammifères, nuisibles déclarés, pourraient être pris en compte (sanglier, putois, chien viverin, belette ... ) Comme pour le garenne, la lutte avec des toxiques n'est pas autorisée à leur encontre et ils relèvent plus logiquement des piégeurs agréés.

Répartition des rongeurs

Répartition des rongeurs selon la nature des sols

Répartition des rongeurs selon les terrains

Eau libre  
  Berges
Marais
 
  Sols profonds ← – – – – – → Sols caillouteux  
  Lithosols
Castors
Ragondin
Rat musqué
 
Surmulot
(dit Rat d'égout)
 
  Campagnol amphibie et terrestre  
  Rat des moissons  
  Campagnol de genre microtus  
  Campagnol roussâtre  
  Mulot  
  Souris
Rat noir
 
  Lérot
Loir
  Campagnol des neiges
(C. nivalis)

Le mode de vie des différente espèce de rongeurs, fait qu'ils se repartissent différement selon le type du sous-sols.

Le schéma ci-contre montre le profil d'un sous-sol type qui s'étend d'un sol sabloneux au bord de l'eau jusqu'à un sol rocheux.

Les espèces liées à l'eau sont naturellement rencontrées à proximité des cours d'eau : cela inclus les castors, les ragondins et les rats musqués. Le castor modifie son habitat pour le rendre plus favorable en créant des barrages et autres constructions. Puis viennent les rats musqués et les populations sauvages de surmulots, plus communément appelés rat d'égout ou rat gris, vivent au bord de l'eau, près des estuaires et le long des grèves, ainsi que dans les marais et les zones humides.

Dans ces sols plus lointain de l'eau mais néanmoins très humide, on trouve de plus les Campagnols amphibies (Arvicola sapidus) et les formes aquatiques des Campagnols terrestres (Arvicola terrestris) et le rat des moissons (aussi appelé souris naine).

Les mulots, rats noirs et souris, préfèrent les sols profonds plus secs, qui correspondent notamment aux cultures de céréales et autres surfaces agricoles.

La campagnols des neiges, dont l'habitat est cavernicole, trouve refuge dans les fractures des roches, les fissures et les éboulis.

Classification

Les Rongeurs Commensaux

Une espèce est dite commensale quand elle est associée à une autre espèce, sans lui apporter de préjudice direct et en profitant de sa nourriture et de son territoire (par opposition au parasite qui vit totalement aux dépens de son hôte, tels le pou ou le ver solitaire, et qui peut occasionner des nuisances directes).

Les rongeurs commensaux sont :

Les Rongeurs Semi-Commensaux

Les rongeurs rencontrés dans l'habitat humains qu'à certaines périodes de l'année sont considérées comme semi-commensales de l'homme.

Les rongeurs semi-commensaux sont :

Les Rongeurs des Champs

Certaines espèces de rongeurs vivent en milieu rural, attirés par les activités agricoles. Les espèces concernés sont :

Nuisances provoquées par les rongeurs

Dégats matériels

Les rongeurs présentent une dentition caractéristique :

Ces incisives croissent durant toute leur vie, de 4/10ème de mm par jour environ, d'où la nécessité pour eux de les user, en rongeant leur environnement. Sachant que la mâchoire d'un rat peut exercer une pression de 500 kg/cm2 et développer une fréquence de 5 morsures par seconde, on comprend qu'un tel comportement puisse générer des nuisances graves.

La dentition des rongeurs peut causer d’importants dégâts matériels. Il a déjà été découvert une galerie de 70 cm de longueur creusée, à travers des fondations de béton, par des surmulots.

Les rongeurs utilisent leur dentition pour se nourrir, se frayer un chemin, se défendre ou pour la construction.

On estime que 25% des céréales mondiales est soit consommées par les rongeurs, soit rendues impropres à la consommation humaine du fait de la présence de poils, de crottes ou d'urine.

Problème de santé

Les rongeurs transmettent aux humains et aux animaux des germes, bactéries et virus.

Les germes non spécifiques, sont divers et mal cernés. Même s'ils ne sont pas pathogènes, l'organisme devra mobiliser ses défenses internes pour s'y opposer.

Les germes spécifiques sont transmis de différentes façons, par divers vecteurs, ou par transmission directe.

Les sens chez les rongeurs

L'odorat

Les rongeurs présentent un odorat extrêmement sensible. Là où l’homme détecte difficilement, à l'odeur, une réserve de blé, un rongeur la détecte à plusieurs mètres de distance.

De plus, les rats se méfient des appâts marqués d’odeurs inhabituelles, compliquant la tâche des dératiseurs qui sont cependant conscient de ce phénomène. Cependant, pour des rongeurs qui pratiquent des milieux totalement imprégnés de nos odeurs (couloirs de caves, locaux vide-ordures, ... ) leur présence ne constituera plus un signal d'alarme. La souris étant plus curieuse que méfiante, n’est pas intimidée par une odeur suspecte.

Sens du goût

A l’inverse, les rongeurs ont un faible sens du goût. Cette lacune permet d’introduire du bitrex dans les appâts, concentration le goût amer de cette molécule est détecté par un humain et n'est pas détecté par les rongeurs. Un humain qui y goûterait recracherait donc l'appât ce qui constitue un élément de sécurité, d'ailleurs imposé par la législation pour les produits à usage des particuliers et jardins d'amateurs (arrêté de septembre 1999).

Sens du toucher

A la différence de l’homme, l’équilibre chez les rongeurs n’est pas dû à l’oreille interne. C’est le contact des poils plus longs du pelage avec les éléments du milieu extérieur qui va permettre à l'animal de se situer dans l'espace, c'est pourquoi les rongeurs se déplacent préférentiellement le long des obstacles, en bas des murs, collés à ceux-ci. Cela explique aussi pourquoi ils adorent se réfugier dans des boîtes et les tubes, car ils s'y sentent parfaitement positionnés dans l'espace et donc en totale sécurité.

Ces formes sont donc utilisées pour concevoir les postes d'appâtage, endroits où les rongeurs peuvent trouver refuge.

Il résulte de ce qui précède que les pistes des rongeurs se trouvent le long des murs. Sur un site à traiter un dératiseur sera capable de relever toutes les pistes possibles et ne retiendra que les pistes qui sont un lieu de passage potentiel.

Euroclean
Agence IDF
Zone Industrielle des Chanoux
97 rue des Frères Lumière
93330 Neuilly-sur-Marne
Agence Paris
132 rue du Chemin Vert
75011 Paris
Tél. : 01.43.08.15.17 - Fax : 01.43.08.85.71