Comment Reconnaître une Infestation de Puces de Lit ?

Afin de mieux gérer la situation si vous êtes infesté, et afin d’éviter tout risque d’infestation, cet article vous offre des informations importantes à savoir. Tout d’abord il va falloir reconnaître la puces de lit.

 

Et comme on l’expliquait dans un article précédent, la punaise et la puce – ce n’est pas la même chose, il s’agit de deux espèces d’insectes différentes, les deux sont des suceurs de sang mais la punaise est d’une taille quatre fois plus grande.

 

Cette dernière se reconnaît également et facilement par les traces qu’elle peut laisser principalement sur le mur ou sur le lit, ou les draps et les oreillers, des traces minuscules brunes sombres ou rouillées des amas d’excréments bien visibles à l’oeil nu.

 

La propagation de la punaise s’est accentuée avec le début du 19ème siècle, notamment à cause du développement du chauffages dans les immeubles et l’apparition des radiateurs.

 

Cela a permit un développement au niveau de la croissance et de l’évolution de la punaise, ainsi qu’au niveau de sa reproduction.

 

La punaise de lit dont le peuplement était auparavant plutôt saisonnier, se propage et se développe depuis durant toute l’année.

 

Comment reconnaître une infestation de punaises de lit?

 

Sa taille est de quelques millimètres seulement, sa forme est plate et ovale, et sa couleur est dorée quand elle est à jeûn s’assombrissant vers du rouge-brun quand elle prend un repas de sang.

 

Elle ne peut ni sauter ni voler mais se déplace en rampant, avec une vitesse assez lente qui la rend facile à repérer, surtout quand celle-ci ne pique pas sa victime sur le champ mais prend plutôt le temps de chercher un endroit découvert comme le bras ou le cou.

 

L’indice le plus important, pouvant dévoiler un lit ou une chambre infestée, est le fait de pouvoir trouver une ligne de bosses rouges sur sa peau, à cause de la piqûre de punaise de lit après une nuit dans un endroit où la punaise de lit se réfugie, puisque celle-ci ne se nourrit généralement que durant la nuit.

 

Ces bosses sont souvent d’entre trois et quatre et sont sans points sombres au centre, différentes alors des bosses que l’on peut trouver sous les aisselles ou derrière les genoux et qui sont causés par d’autres types d’insectes piqueurs.

 

La punaise de lit produit une odeur qui ressemble à l’odeur de framboises pourries, il y a des chiens dressés spécialement pour détecter la présence des punaises et des oeufs dans leurs points de rassemblement.

 

Lire aussi : Comment Reconnaitre et Identifier Les Punaises de Lit?

 

Puce de lit traitement : La solution 100% efficace de Stoprat

Ces petites bêtes démontrent une résistance progressive à de nombreux types d’insecticides, laissant seuls les entreprises de désinsectisation capables d’éradiquer les punaises de lit efficacement grâce au moyens de lutte principalement mécaniques que nous utilisons.

 

En plus de leur résistance à plusieurs produits qui rend l’extermination des punaises difficile à bricoler, il est déconseillé d’utiliser quelques types de ceux-ci sur vos matelas si vous avez des enfants à la maison, ceux-là pouvant facilement mettre les bouts des draps dans leurs bouches.

 

Le plus important est d’agir en vitesse pour éviter la propagation de la punaise dans d’autres recoins à l’intérieur de chez vous, et éviter ainsi la reproduction des insectes présentes pouvant donner naissance à de nouvelles génération de punaises avec un nombre plus important.

 

Stoprat est spécialisée dans la désinsectisation depuis plus de 15 ans, et est à votre écoute sur le 01 43 08 15 17 pour faire un diagnostic et vous proposer un plan d’action et un prix (Traitement Punaise de Lit Tarif) convenable.

Besoin d'un devis gratuit ?
Dites au revoir aux parasites. Recevez un devis gratuit et sans engagement de Stoprat. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

A titre d’information, les premiers désinsectiseurs connus en Europe étaient présents depuis 1690, selon une étude portant sur l’histoire de la punaise de lit.

 

Lire aussi : Un Traitement Efficace Pour Vous Débarrasser des Puce de Lit

Comment se protéger contre la punaise de lit ?

 

La lutte contre la punaise de lit a commencé, comme on l’a cité plus haut, au moins dès 1690. Et le conseil anti-punaises le plus pire de l’histoire a été enregistré en 1777, dans une revue où on a suggéré aux gens de remplir les fissures des lits par de la poudre noir et d’y mettre le feu.

Au 19ème siècle, la méthode utilisée était de remplir les fissures par un mélange de sassafras, arsenic, soufre et d’eau.

 

Mais la méthode ne présentait qu’une solution temporaire, les insectes étaient chassés des refuges mais ne pouvaient être éradiqués.

 

Les exterminateurs punaise de lit utilisaient aussi du chlorure de mercure plus connus à l’époque sous le nom de “poison de punaises de lit”, ce remède tuait également et malheureusement des personnes aussi, aussi par accident ou même volontairement.

 

Parmi les remèdes qu’on peut trouver aujourd’hui sont les fumigènes contre les punaises de lit .

 

A l’origine de la méthode, le fumigant contenait spécialement du soufre. Ensuite est venue la méthode qui consistait à brûler des matières comme de la térébenthine, l’essence, le kérosène, le benzène et l’alcool.

 

Et finalement et dès le 20ème siècle, est apparue la méthode de fumigation la plus onéreuse, la fumigation au cyanure était efficace mais plus dangereuse que l’utilisation de toutes les matières précédemment cités. Même effets que l’utilisation de la DDT qui est un insecticide puissant introduit en 1939.

 

Toute lutte contre les punaises de lit doit passer par cinq phases : 1) Interrogatoire des victimes; 2) Recherche active de l’insecte; 3) Lutte mécanique; 4) Lutte chimique; 5) Prévention.

 

Des moyens naturels de défense contre la punaise de lit ?

 

Notre étude citée plus haut explique les poils humains représente une barrière de défense naturelle au moins pour détecter les ectoparasite dont les punaises de lit.

 

On a testé dans une expérimentation où on a rasé le poil d’un bras, en laissant l’autre bras intact, de plusieurs personnes volontaires.

 

Ensuite, on a laisser ces personnes vérifier s’il peuvent apercevoir des punaises dans les zones de peau concernées, après être mis dans un endroit infesté.

 

Et également pour les punaises, on a testé si elles prendraient plus ou moins de temps à chercher un endroit idéal pour mettre leurs piqûres.

 

Il s’est avéré, finalement, que oui, les poils de l’homme servent aussi comme moyen naturel de défense contre la punaise de lit.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous avez une problématique de rats, souris, cafard, puce, punaise de lit ou autre nuisibles à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.