Masques de Coronavirus : Types, Protection, Comment et Quand Utiliser

Partout dans le monde, on s’est mit à la recherche de masques suite à la propagation du nouveau coronavirus depuis que ça commençait à faire une pandémie.

 

En France, comme dans d’autres pays, porter un masque n’était obligatoire que pour les personnes présentant des symptômes, avant que ça ne concerne petit à petit le reste des populations suite aux choix de devoir porter des masques pour la prévention et par sécurité.

 

Il y a plusieurs types de masques à pouvoir mettre pour limiter les taux de la propagation du virus entre nous, des masques chirurgicaux; des masques N95; des masques Afnor…

 

Cet article tente de rendre claire à quoi servent ces masques de chaque type, et comment utiliser chaque masque d’une façon correcte, pour mieux contrer l’évolution des chiffres concernant la propagation du virus.

 

Macron promet des masques au grand public

 

Le président de la république dit que le gouvernement va permettre aux citoyens de “se procurer un masque grand public”, et ça va être des masques qui sont fait de tissu possible à laver et relaver et qui sont réutilisables.

 

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

Ces masques vont être généralisés à partir du 11 mai, et doivent être utiles dans les transports en commun, en plus de quelques situations dans un cadre professionnel où il y a contact direct avec des clients ou des fournisseurs.

 

Ces masques sont à utiliser par toutes les tranches d’âge quand le virus ne touche pas seulement les personnes âgées.

 

Le port de masques par les populations

 

Le ministère de la Santé déclare que porter un masque à une échelle massive n’est pas scientifiquement prouvé efficace quand des gens peuvent utiliser ces masques de façon incorrecte ou peuvent se toucher le visage en les enlevant.

 

Pourtant, c’est une pratique courante dans plusieurs pays, notamment en Asie, où les gouvernement ont invité les population entières de devoir porter des masques avant de sortir.

 

L’Académie de médecine a recommandé l’application de cette pratique en France dans deux communiqués destinés au gouvernement, notant que la transmission est possible à cause des goulettes potentiellement provenant des personnes asymptomatiques porteuses du virus.

 

L’Organisation Mondiale de la Santé favorise aussi le fait de donner la priorité au personnel médicale pour l’accès aux masques, tout en précisant qu’en porter pour limiter la propagation ou les risques d’une contamination ne serait pas une mauvaise idée.

 

Suivant des recherches faites aux Etats-Unis, les pays qui n’appliquent pas l’obligation de porter un masque à l’extérieur ont pu réduire les taux de propagation du virus à 10%, ce qui fait gagner jusqu’à 6 000 dollars pour chaque masque porté par un individu, quand la propagation du virus impacte directement l’économie à des échelles nationales et internationales.

 

Des questions sur l’efficacité des masques chirurgicaux

 

D’autres recherches sur les masques, cette fois, en Corée du Sud, ont démontré l’inefficacité de ce type de masques, et que les virus Sars-Cov-2 traversent le masque après l’éternuement d’une personne contaminée.

 

Les goulettes pouvant transmettre le virus sont très minuscules et passent à travers la matière dont les masques chirurgicaux sont fait, bien que la distance que les virus peuvent traverser est largement réduite.

 

Les masque N95 semblent, par contre, faire signe de plus de résistance et protéger contre la propagation du virus.

 

Peut-on fabriquer un masque chez soi ?

 

Les masques les plus efficaces sont introuvables, et le personnel soignant est prioritaire pour avoir accès à ce type de masque, en plus des personnes contaminées.

 

De ce fait, plusieurs personnes ont commencé à bricoler des masques, dont le premier rôle est de réduire la distance que les goulettes d’air peuvent voler suite un une toux et un éternuement, et d’un autre côté, pour se protéger et réduire les risques et le danger d’une contamination.

 

Mais c’est une idée qui semblerait inutile en réalité, selon le ministère de la Santé, et les masques bricolés qui ne sont pas conformes aux normes européennes et internationales ne protègent personnes et ne réduisent pas les risques de contamination.

 

Les masques Afnor possible à laver

 

AFNOR propose, en téléchargement suite à complétion d’un formulaire, un document destiné au grand public et qui explique comment fabriquer “un masque barrière” possible à utiliser plusieurs fois.

 

Il vous faudrait un bout de tissu de 20 centimètres de longueur et de largeur, un élastique plat de 4 millimètres de largeur et un fil à coudre pour assembler les pièces.

 

L’inutilité des masques sans les autres mesures préventives

 

Quel que soit le type de masque que l’on puisse avoir à disposition, il faudrait impérativement ajouter à son utilisation les gestes recommandés par l’OMS et le ministère de la Santé, pour réduire les risques de contaminations.

 

Ces gestes simples sont l’utilisation de mouchoirs ou du pli du coude quand on tousse ou quand on éternue, de se laver continuellement les mains et de garder la distance d’au moins un mètre avec les autres.

 

La désinfection des zones contaminés

 

Suite à la présence d’une personne porteuse du nouveau coronavirus, des endroits peuvent contenir le virus pour quelques heures et il est nécessaire de laisser les virus disparaître ou d’appliquer une opération de désinfection en cas de besoin.

 

Nous sommes une entreprises spécialisée dans la désinfection depuis presque une vingtaine d’années, nous agissons contre différents types d’éléments pathogènes ou vecteurs de maladies dont les nuisibles mais aussi les virus et les bactéries.

 

Nous portons une attention particulière à la désinfection des endroits, l’opération qui fait le coeur de notre métier.

 

Tous nos agents sont formés sur les dernières techniques de lutte contre les différents types et les différentes formes d’éléments pouvant causer du malheur à l’homme ou à l’environnement.

 

Nous avons pu intervenir à plusieurs reprises pour une opération de nébulisation au virucide, plusieurs organismes nous ont fait confiance pour une désinfection certifiée.

 

Les techniques que nous utilisons sont certifiés par le ministère de la Transition écologique et solidaire, sous une supervision de la commission européenne.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.