La Leptospirose : Diagnostic, Traitement et Prévention

La France est le pays le plus concerné par la leptospirose en Europe, on enregistre chaque année 1 cas d’infection pour chaque 100 000 personnes.

Le diagnostic de la maladie est difficile, et en plus, la déclaration de la maladie n’est pas obligatoire après un diagnostic, ce qui laisse les chiffres inexactes et les laisse cacher la gravité du danger potentiel.

On enregistre 700 cas par an dans les départements et collectivités d’outre-mer, mais les chiffre augmentent en France métropolitaine durant les dernières années : entre 2014 et 2017, ils ont doublé de 300 à 600 cas par an, soit environs 2 cas de la maladie du rat qu’on enregistre chaque jour, et ce spécialement à cause de la prolifération des rats en ville.

Pour que le leptospirose traitement soit efficace, il faut diagnostic pertinent qui s’appuie sur des analyses des urines du malade.

Cet article est dédié à présenter des informations utiles pour un traitement leptospirose, bien que dans la majorité des cas, visiter un médecin est le plus recommandé.

La bactérie est présente dans les reins des animaux pouvant contaminer l’homme à cause de, par exemple, les crottes de rats et des autres rongeurs.

 

La leptospirose : diagnostic

La leptospirose partage les mêmes symptômes que plusieurs autres maladies, ce qui rend son diagnostic encore plus difficile.

Il faut écarter les maladies comme la grippe, la pyélonéphrite aiguë qui touche les reins aussi, la méningite et la fièvre à hantavirus.

Si vous venez de retourner d’un voyage outre-mer, il faut écarter d’autres maladies en plus comme le paludisme, la dengue, la typhoïde et d’autres aux symptômes semblables à ceux de la maladie des rats.

Après avoir repéré les symptômes, il faut passer deux examens pour être certain qu’il s’agit bien de maladie en question.

Le premier est facile à passer, et c’est en cas de résultats positifs que le second examen est recommandé. Il faut au moins deux semaines et jusqu’à un mois et demi de temps pour cette procédure.

De nouvelles techniques de diagnostic sont en train d’être développés, des techniques qui permettrait de retrouver les signes faciliter le traitement leptospirose en temps réel, et qui sont basés sur la présence de la bactérie à l’origine dans les crottes des rongeurs et des autres animaux pouvant porter la bactérie.

 

La leptospirose : traitement

Il existe des genres de leptospiroses différents, il y a plusieurs leptospiroses dont la gravité varie entre un type et un autre, mais qui sont toutes causées par le même type de bactérie du genre leptospira.

C’est à cause du type de la bactérie que la maladie du rat est transmises de l’animal à l’humain, et aucune transmission n’est possible de l’homme à l’homme sauf indirectement après une baignade dans un lac ou une piscine contaminés.

En général, des antibiotique sont prescrit même avant diagnostic final de la maladie du rat. La leptospirose traitement vise d’abord les symptômes et s’attaque à la source de la maladie après le résultat des analyses. C’est souvent après guérison que l’on reconnaît qu’on avait eu la leptospirose.

En cas de développement extrême de la maladie donnant des complications viscérales et métabolique, des méthodes de réanimation comme la dialyse peuvent être inévitables.

Pour un leptospirose traitement naturel il faut d’abord prendre du repos, évitez de vous déplacer ou de vous fatiguer en trop, et tant que vous sentez un manque d’énergie, reposez vous.

Cependant, si les symptômes s’aggravent, surtout les maux de tête et les douleurs abdominales, n’hésitez pas à visiter un médecin qui pourra établir une antibiothérapie ciblée pour apaiser vos maux et puis s’attaquer à l’origine de la maladie.

 

La leptospirose : prévention

Il existe bien un vaccin contre la maladie du rat, mais ce vaccin est d’un type qui, pour raisons médicales, n’est pas disponible pour tout le monde.

La leptospirose est une maladie enregistrée dans le tableau des maladies professionnelles en France, le vaccin est pour les gens qui travaillent dans l’élevage des poissons, pour les pêcheurs, ceux qui travaillent dans l’entretien des égouts et des canaux, des lacs et rivières, des berges et des autres lieux pouvant être abri favoris de rats, de souris, de rongeurs en général ou de d’autres animaux pouvant être porteurs de la bactérie.

Il faudrait éviter le contact des blessures avec les eaux pouvant être contaminés, la contamination se fait aussi via les yeux, la bouche et le nez.

Vaut mieux prévenir que de commencer à chercher un traitement leptospirose pour guérir, la prévention porte surtout sur la dératisation des lieux pour éliminer la source majeur et principale de la contamination des eaux et de la nourriture : les types de rongeurs nuisibles en questions (rats; souris; mulots; etc..)

Il ne suffirait pas de juste vous débarrasser des crottes de rats parce qu’il y aurait des molécules qui restent collés sur le sol.

Nous utilisons des méthodes mécaniques pour la lutte contre les rongeurs, mais aussi des produits qui ne sont pas disponible aux particuliers et qui nécessitent une formation, un certificat du Ministère de l’Agriculture et un agrément de la Commission Européenne, tout ça par respect aux autres espèces carnivores surtout, et à l’environnement en général.

Nous mettons à votre disposition 15 ans d’expérience pour la élimination totale de rongeurs et d’autres espèces nuisibles à l’homme et à l’environnement.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous avez une problématique de rats, souris, cafard, puce, punaise de lit ou autre nuisibles à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.