Les Infections à Coronavirus : Une Mise à Jour

Presque 3 000 des personnes atteintes, en France, sont prises en charge pour une réanimation, d’autres personnes présentent des symptômes moins graves d’infections respiratoires, la covid-19 affecte les gens de manières différentes, et ces effets dépendent spécialement des réactions immunitaires que chaque personne peut développer après avoir attrapé le virus.

 

Avant ce nouveau coronavirus, on avait enregistré deux épidémies durant le siècle courant qui sont liées à la propagation d’un type de coronavirus, ces types de virus qui impactent l’humain et l’animal et peuvent sauter des chez l’animal pour être reçu par le corp humain, d’abord le SARS-Cov, et puis le MERS-Cov, apparus en Chine puis au Moyen Orient.

 

On fournit, sur cet article, des informations utiles à savoir avec le déconfinement progressif lancé le 11 mai et avec une éventuelle possibilité de reconfinement si les chiffres ne gardent pas leur stabilité.

 

Les infections à coronavirus

 

En règle générale, les coronavirus sont reçus par les récepteurs corporels de quelques animaux comme le cas de la chauve-souris, et avant de n’arriver chez l’homme, il faut que ça passe par un animal intermédiaire comme ce qui était le cas avec la civette, pour le SARS-Cov et avec le dromadaire pour le MERS-Cov.

 

Entre les hommes, la transmission était possible avec tous ces types de coronavirus, et avec le cas de la covid-19, les risques d’une infection sont éventuels suite à un contact avec une personne malade, via les gouttelettes salivaires projetées avec de la toux ou de l’éternuement, où via des aérosols suspendus dans l’air (ce qui fait toujours objet d’études).

 

Il y a des risques, donc, durant un contact étroit de moins d’un mètre de distance avec une personne contaminée, ou si on a partagé la même chambre ou endroit fermé, mais aussi via une potentielle contamination environnementale où les virus vont arriver à travers des objets utilisés par une personne atteinte par le virus, d’où la nécessité de désinfecter les surfaces.

 

Comment reconnaître une infection

 

L’élément le plus important et la réaction corporelle générale qui suit une infection au nouveau coronavirus et la fièvre, avec une température qui dépasse les 37.5°C, et accompagnée de d’une toux généralement sèche mais pouvant aussi être grasse avec quelques cas, et de maux de tête, perte d’appétit, courbatures, ainsi que des sensations de perte du souffle qui sont de sévérités différentes pour chaque personne.

 

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

Dans des cas plus graves, puisque la maladie devient plus grave pour 5% des cas, des personnes peuvent développer des insuffisances respiratoires et rénales, et des fois une défaillance multiviscérale qui peut être mortelle même si les premiers symptômes étaient légers.

 

Les personnes asymptomatiques peuvent également transmettre le virus et causer l’infection à d’autres personnes si aucune attention n’a été portée, d’où la nécessité de suivre les cas contacts et de faire des dépistages virologique à une échelle massive, chose qui va être entamée avec le déconfinement progressif.

 

Les personnes affectées peuvent également développer des symptômes d’ordre psychique, comme une perte de repère, une confusion et de l’agitation, ce qui a été enregistré chez plusieurs patients depuis le début de l’épidémie en décembre 2019.

 

Des mesures préventives

 

Les gestes barrières peuvent nous aider à faire baisser les taux de contamination et la vitesse de la propagation du virus et de la maladie, il faut savoir que les yeux sont aussi des voies permettant au virus de passer et infecter le corp, d’où l’obligation d’éviter de se toucher le visage en entier avant de ne se désinfecter les mains avec du savon ou du gel.

 

Dans les zones à risque, comme les écoles, les EHPAD, les bureaux d’entreprises, et dans les moyens de transport où il y a la possibilité de rassembler un nombre important de personnes, porter un masque peut être une obligation, surtout dans le cas de contacts étroits qui seraient nécessaires avec les personnes qui sont présentes à l’intérieur.

 

En plus de ça, des interventions de désinfection après le déconfinement et qui visent à éliminer les risques d’une potentielle contamination environnementale doivent être opérés suite à la présence d’une personne atteinte par la maladie, ou bien à titre de prévention pour réduire les risques au maximum.

 

La prise en charge et les tests de dépistage

 

Le gouvernement favorise les tests RT-PCR, et ces tests concernent toute personne ayant des symptômes de la maladie, et ce à partir du 11 mai, et les personnes avec qui elles ont eu contact.

 

Avec les sortie du confinement, tous les cas contacts peuvent faire le test de dépistage, et doivent s’isoler en cas de résultats positifs, soit chez eux, ce qui va entraîner l’isolement de leurs familles, où bien dans des chambres d’hôtels réservées et équipées pour accueillir les personnes malades.

 

Le test RT-PCR se fait suivant un prélèvement naso-pharyngé, et ça permet d’avoir des résultats sur place pour dire si une personne est infectée par le nouveau coronavirus ou non, même si la personne ne présente aucun symptôme.

 

Concernant la prise en charge, plusieurs mesures ont été appliquées pour éviter un encombrement des hôpitaux, comme l’ouverture d’un site internet dédiée à l’explication des symptômes aux personnes qui pensent avoir été infectées, le service SAMU pour les personnes qui présentent de graves symptômes, et la redirection vers un médecin suite aux appels au numéro 15.

 

Les cas contacts figurant dans une liste donnée par les personnes atteintes par la maladie sont suivies par les assurances qui appellent ces personnes un par un pour pouvoir déterminer la situation, et pour que ces personnes puissent être testés 7 jours après le contact avec la personne malade.

 

Les entreprises de désinfection

 

La désinfection des zones à risque devient une nécessité avec la possibilité de contaminations via des objets ou des surfaces touchés par des personnes atteintes par la maladie du covid-19.

 

Les entreprises de désinfection jouent un rôle majeur dans la protection des citoyens en éliminant les risques d’une transmission par des voies environnementales, comme les poignée de portes, et les boutons des ascenseurs, mais également d’autres objets et surfaces pouvant potentiellement garder le virus vivant pour quelques heures.

 

Nous vous proposons une intervention ou nous mettrons en oeuvre notre savoir-faire accumulé pendant presque 20 ans d’expérience dans la désinfection et la lutte contre les virus et les bactéries, en plus d’autres éléments pathogènes.

 

Contactez nous via ce formulaire, ou en nous appelant au 01 43 08 15 17 pour avoir votre devis gratuit.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.