Du Danger du Cafard Oeuf

Les cafards n’ont pas un système social comme les termites et les abeilles qui ont une reine qui seule peut s’accoupler et se reproduire, chaque blatte femelle adulte peut attirer les mâles pour s’accoupler, et peut produire des dizaines d’oeufs par an.

La blatte femelle produit des petits sacs comme des coquilles qu’on appelle des oothèques et qui peuvent contenir un grand nombre d’oeufs, d’où le conseil de ne pas écraser les cafards pour ne pas libérer les petits qui vont se disperser et se faufiler partout.

Comme il y a plusieurs espèces de cafards, chacune à un système de reproduction différent, bien qu’elles partagent toutes le fait de produire des oothèques qui contiennent des oeufs de cafard avec des nombres différents pour chaque espèce.

Ces oothèques sont naturellement protégés par une couverture de protéines, et quand la femelle dépose son oothèque, elle le fait dans un abri sûr dans les petits recoins à l’intérieur des habitation de l’homme ou à l’extérieur, et l’essentiel et que ça soit près d’une source d’eau.

 

Les caractéristiques des oeufs de cafard

Chaque cafard oeuf contient un bébé cafard, et dans l’oothèque, il peut y avoir entre 8 et 80 petits oeufs de couleurs et de tailles différentes faciles à différencier à l’oeil nu.

Besoin d'un devis gratuit ?
Dites au revoir aux parasites. Recevez un devis gratuit et sans engagement de Stoprat. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

En tant que professionnels dans lutte contre cette insecte ravageur, nous pouvons reconnaître chaque espèce par les oeufs qui sont regroupés dans les petits recoins si on arrive pas à repérer un cafard adulte dans le lieu infecté, comme nous disposons du matériel utile pour repérer les nids de cafards là où ils sont cachés et regroupés.

C’est la blatte germanique qui peut donner naissance à un grand nombre d’oeufs de cafards à la fois, son oothèque peut contenir une cinquantaine de bébé cafards, et en plus de ça, elle peut produire une nouvelle oothèque au bout de chaque mois, pouvant ainsi donner naissance à un nombre pouvant s’élever jusqu’à 600 petits cafards par an.

Sa cousine, la blatte américaine, peut produire le double de ce que le cafard germanique peut produire, mais en revanche, son cycle de vie est légèrement plus court et les larves demandent plus de temps pour arriver au stade adulte pour pouvoir se reproduire à leurs tours.

En ce qui concerne la blatte orientale, elle peut faire des oothèques qui contiennent une quinzaine de cafards oeufs mais qui se produisent seulement un jour après l’accouplement, et se développent aussi d’une manière rapide comparativement aux autres espèces.

 

Des endroits favoris aux cafards pour pondre les oeufs

Les cafards femelles utilisent des phéromones de regroupement pour déposer les oeufs de cafards d’une manière qui rassemblerait les oothèques dans des endroits protégés des risques et dangers que l’homme ou que d’autres insectes peuvent présenter.

Les emplacement sont souvent près d’une source d’eau, donc sous les éviers représente un endroit idéal, bien qu’il faut que l’espace soit assez aéré pour garantir l’accès à l’oxygène qui est nécessaire pour le développement des larves.

On peut également trouver des nids rassemblant plusieurs cafard oeufs dans les fissures des murs, toutes petites crevasses, à l’intérieur des appareils électroménager, et dans les déchets et ordures.

 

Comment trouver un nid de cafards?

Pour appliquer un traitement contre les oeufs de cafards, il faudrait d’abord repérer le nid qui rassemble les oothèques, et pour le trouver, il faut chercher dans les endroits cités d’une façon manuelle quand on a pas les dispositifs spécifiques qu’un désinsectiseur peut avoir.

Il est possible de trouver des traces de mues, des traces d’excréments regroupés, et même des oeufs qui sont à peine visibles à l’oeil nu, et qu’on peut également trouver dans les tiroires et les placards quand il s’agit d’une infestation majeur où un grand nombre de cafards est présent à l’intérieur des logements.

 

Attention à ne pas écraser les cafards

Il faut savoir que quand on écrase un cafard, les phéromones que son corp contient sont libérés et ça ne fait qu’attirer d’autres blattes sur les lieux, des substance odorante qui servent à regrouper les blattes femelles pour pondre les oeufs et pour attirer les mâles pour s’accoupler.

Ces phéromones servent aussi à repérer les cafards morts par les cafards vivants qui vont dévorer les membranes intérieurs et extérieurs du cafard écrasé, une chose utile pour leurs système digestif, comme ça sert à communiquer que l’endroit contient beaucoup de blattes et que c’est un endroit sans danger potentiel sur leurs vies.

D’une autre part, si la blatte écrasée était une femelle, il y a de forte chances à ce que celle-ci garde son oothèque dans ses voies vaginales, des oothèques contenant des oeufs qui vont éclore pour libérer les nymphes qui vont se disperser partout dans les lieux.

Si les oeufs ne sont pas prêt à éclore, il vont rester tranquillement collés sous les chaussures qui ont écrasé la blatte mère et vont continuer tranquillement leur cycle de développement pour devenir adultes après quelques jours.

 

Pour se débarrasser des cafards à jamais

Parmi les méthodes que nous utilisons pour éradiquer les cafards est d’empoisonner des premiers qui vont pouvoir contaminer les autres blattes une fois qu’ils vont crever à l’intérieur des cachettes et près des nids.

Même les petits cafards qui sortent de l’œuf vont pouvoir se nourrir des restes de leurs congénères et se feront empoisonnés à leur tours, et c’est une méthodes qui s’avère efficace pour l’extermination des blattes d’une manière complète et efficace.

Nous en rajouter d’autres moyens mécaniques et chimiques rassemblés pour la lutte contre cet insecte ravageur, et les produits que nous utilisons ne sont pas disponibles au marché pour le grand public quand ça nécessite une formation complète sur les méthodes d’utilisation.

Vous pouvez nous contacter par mail ou par téléphone au 01 43 08 15 17 pour demander une intervention rapide, efficace, et certifiée.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous avez une problématique de rats, souris, cafard, puce, punaise de lit ou autre nuisibles à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.