Coronavirus Origine : Serpent, Pangolin, Chauve Souris ou Complot ?

Les informations se partagent en parallèle avec la propagation du virus Sars-Cov-2, et se diffuse, ainsi et avec ça, des théories et des allégations concernant l’origine du covid-19 et la réalité derrière sa transmission à l’homme.

 

Alors, on se demande et on essaie de répondre à ces questions sur cet article, si la source du nouveau virus corona était la soupe aux chauve-souris ou bien s’il s’agisse d’un complot et de tests d’une arme biologique qui se sont possiblement mal tournés.

 

Quand il y a un changement au niveau psychique et quand les gens commencent à développer de l’anxiété, il est plus facile, selon Gen Grygiel qui est professeur de communication aux Etats-Unis, de faire circuler les informations et surtout celles qui s’appuient sur le buzz.

 

Les sources de la désinformation

 

Le professeur Grygiel ajoute que rien que parce que la pandémie du covid-19 à commencé en Chine, et parce qu’on a déjà enregistré des réactions semblables avec d’autres épidémies ayant commencé depuis ce pays, fait une opportunité de sortir des blagues qui se transforment pour prendre la forme de l’information, et c’est comme ça qu’on monte les canulars.

 

La propagation des rumeurs et les causes sociales

 

Aux Etats-Unis d’Amérique, les relations avec la Chine sont en pleine tension économiquement et politiquement. De ce fait, la circulation des fausses rumeurs se fait encore plus facile et plus rapide au milieu d’une communauté ou d’une autre. Et c’est le même phénomène au milieu des communautés isolés comme dans les EHPAD.

 

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

Le scepticisme et les doutes des responsables, comme le ton suspicieux du président américain Donald Trump par rapport à l’origine du virus, lors de ses sorties médiatiques, laisse croire à des théories qui viennent pour remplir les trous laissés par le doute et la méconnaissance des choses, selon des spécialistes en sociologie du leadership.

 

L’exemple de l’arme biologique

 

Il s’agit là d’une entre deux possibilités contradictoires de théories de complot, soit que la Chine avait créé le virus en laboratoire pour attaquer les Etats-Unis, une théorie que se fait renforcer par l’existence d’un super-laboratoire à Wuhan qui étudie les maladies infectieuses causées par les virus les plus dangereux de la planète.

 

L’autre possibilité est que le coronavirus soit élaboré par la CIA pour attaquer la Chine, et les personnes qui croient à ses théories s’appuient sur la publication des quelques sites comme le Daily Mail britannique, et sur des sorties médiatiques d’hommes politiques comme le Sénateur Tom Cotton qui mentionne le laboratoire dans un interview à Fox News, tout en citant qu’il faudrait aller jusqu’au bout pour “savoir quel était l’origine réelle” derrière la transmission du nouveau coronavirus à l’homme.

 

Après plusieurs tests, plusieurs scientifiques affirment, en contrepartie, qu’il n’y a aucune trace sur le génome du virus SARS-Cov-2 qui dirait que le virus a été créé en laboratoire, puis expliquent que l’ingénierie génétique laisse toujours des traces sur le produit créé.

 

Une affaire Bill Gates

 

Gates avait invité les gouvernements, lors de deux conférences, une chez la société médicale de Massachusset et une dans un événement du ‘nouveau journal anglais de médecine’, à travailler avec le secteur privé pour le développement de quelques nouvelles technologie visant à éviter une pandémie dans le futur.

 

En donnant l’exemple de la grippe espagnole qui a fait une pandémie en 1918, Bill Gates avait prévu que 50 millions de personnes peuvent trouver la mort dans une petite période de 6 mois à cause de l’accentuation des voyages de l’homme partout dans le monde, dans le cas d’une épidémie.

 

Cet invitation de la part du milliardaire aux gouvernements, pour prendre de nouvelles mesures qui auraient pour but d’éviter un potentiel déclenchement d’une pandémie et sa propagation dans les quatre coins du monde, a poussé des personnes à croire que ces sorties n’avaient pour but que du profit, alors que le virus laisse de grands dégâts sur l’économie mondiale.

 

Les théories parlent aussi d’un brevet de 2016 sur le coronavirus de l’Institut Pirbright qui est basé en Grande-Bretagne, et le lient avec une annonce de la part de la Bill and Melinda gates foundation en 2019, qui dit que la fondation prévoit aider les recherches sur les maladies qui touchent le bétail et qui peuvent être transmis à l’homme, et les recherches qui visent à savoir comment renforcer le système immunitaire de l’homme contre plusieurs de ces agents infectieux.

 

Serpents, chauve-souris et pangolins

 

Il y a des vidéos rendus virales sur les réseaux sociaux et qui montrent les chinois en train de déguster, ou au moins goûter, des soupes à chauve-souris.

 

On se base d’abord sur des évidences scientifique qui ont démontré que le génome du nouveau coronavirus était strictement proche au type de coronavirus qui s’attaquait aux chauve-souris

 

Aujourd’hui, c’est le pangolin de Malaisie qu’on soupçonne le plus d’avoir été l’intermédiaire entre les hommes et les animaux représentant des hôtes possibles pour ce type de virus.

 

Une équipe de chercheurs internationale a étudié les pangolins qui entrent en Chine par la voie des marchés de contrebande.

 

Selon ces chercheurs, il faudrait encore plus d’études pour “reconstituer” toutes les étapes entre la transmission du virus entre les animaux et sa possibilité à être transmis à l’homme et entre les hommes.

 

Les tests s’appuient aussi sur les statistiques qui démontrent que le nouveau coronavirus ne touche pas que les personnes âgées.

 

Pour une désinfection des zones qui contiennent le SARS-COv-2

 

Wuhan était le berceau de cet pandémie, comme plusieurs épidémies qui ont commencé en Chine, et parmi les solutions pour diminuer les risques de contamination est d’appliquer une opération de désinfection complète des lieux et des zones à risque.

 

Nous sommes une entreprise spécialisée dans la désinfection, nous faison aujourd’hui de la desinfection coronavirus contre la propagation du nouveau virus responsable du covid-19, avec de nouvelles techniques que celles qu’on déployait avant, quand notre histoire contre plusieurs types d’éléments pathogènes a commencé en 2003.

 

Notre travail est efficace contre les virus et les bactéries pouvant causer des malheurs à l’homme, et c’est un travail supervisé par la commission européenne – tous nos agents sont formés aux dernières méthodes de lutte contre les pathogènes, méthodes et techniques respectives à la santé de l’homme et à l’environnement.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.