L’épidémie du Coronavirus est-elle plus grave que ce que l’on prétend ?

La maladie covid-19 ne cesse de faire de victimes, les chiffres n’arrêtent de s’accroître de plus en plus et des calculs théoriques disent que le nombre de personnes atteintes double après chaque 4 jours.

 

La vitesse réelle de la propagation du virus est assez importante, la vitesse théorique est assez élevée pour faire peur à tout le monde. C’est une préoccupation importante de penser à combien de personnes seraient touchés par la pandémie au final, ou s’il y a des risques que ça finisse par impacter tout le monde.

 

En appliquant les formules mathématiques de probabilité, une personne lambda peut être contaminée à 100% par le virus, d’ici à la fin Avril, si aucune mesure de prévention n’a été prise.

 

Nous revenons sur cet article sur plusieurs particularités qui répondent aux questions s’il faudrait porter plus d’attention au covid-19, si c’est juste assez sévère qu’une grippe normale ou bien s’il faudrait s’en méfier comme si c’était la fameuse maladie X.

 

La vitesse de propagation dans la théorie

Bien qu’il aie une différence importante entre la théorie et la pratique, il est tout de même intéressant de savoir, de façon mathématique, combien de chance y a-t-il pour une personne d’être contaminé par le virus si, par exemple, 1 000 cas sont enregistrés dans le territoire français.

 

Aussi, s’il y a des risques pour que la maladie puisse toucher la quasi-totalité des habitants d’un pays, voir du monde entier. Et combien de temps il faudrait pour le virus pour atteindre ce niveau de propagation.

 

Si on avait 1 000 cas de personnes malades dans un tel temps en précis, en sachant que la période avant l’apparition des premiers symptômes est généralement de 14 jours, ça voudrait dire que les 1 000 cas, on les avait il y a 14 jours avant, et qu’aujourd’hui, le nombre des personnes atteinte par le virus serait beaucoup plus que 1 000 si aucune mesure de prévention n’a été prise.

 

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

Le nombre de contamination de cesse pas de s’accroître en réalité, et chaque jours on enregistre de nouveaux cas partout dans le monde. L’analyse de ces chiffres laisse remarquer que la vitesse est proche de l’exponentiel.

 

La probabilité entre la contamination au coronavirus et à une simple grippe

Il ne faudrait pas comparer le bilan des morts avec les bilans des autres causes et risques mortels comme les accidents de route ou des autres épidémies. Il y a eu jusqu’à aujourd’hui plus de 6 000 cas de contamination en France et 148 décès, ces chiffres semblent peu importants mais le sont actuellement parce qu’il y a deux facteurs.

 

Il s’agit là d’une maladie contagieuse avec une vitesse de propagation importante, comme la grippe et les maladies causées par les autres types du coronavirus, qui sont si contagieuses qu’on s’en rend pas compte, mais en cas de toux ou d’éternuement aujourd’hui, tout ce qu’on souhaiterait, c’est que ça ne soit pas à cause du SARS-Cov-2, virus responsable du covid-19.

 

Est-ce que les mesures de précautions sont suffisantes ?

Il semblerait, selon des avis de professionnels, que quelques pays ne prennent pas la menace au sérieux, et qu’il faudrait faire plus d’attention et appliquer plus de mesures de sécurité.

 

Une remarque après que les italiens soient en confinement et que les anglais autorisent un rassemblement de plus de 3 000 personnes le dimanche 15 Mars, tout en sachant que c’est ce genre de rassemblement qui fait le plus remonter le nombre de contaminations.

 

C’est au gouvernement de prendre les décision, selon les mêmes avis, parce que les personnes les plus concernés et les plus fragiles sont les plus âgées et ceux qui vivent dans les zones défavorisées.

 

Que peut-on apprendre du cas de la Chine ?

Des joueurs de football de Wuhan ont passé un mois et demi en Espagne pour éviter la contamination suite à la propagation du virus en Chine. Ils ont dû rester coincés après les espagnols se sont mis en confinement à leurs tour.

 

Dès leurs retour lundi dernier dans leur territoire originel, ils ont été mis en isolement pendant une durée de 12 heures respectivement, bien que le pays a dépassé les stades viraux de l’épidémie, et devront rester en quarantaine pendant 15 jours dans un hôtel en sud de la Chine avant de reprendre des entrainements.

 

Les mesures de préventions tenues par la Chine sont copiés partout dans le monde, et se laver les mains, ne pas se serrer les mains, tousser et éternuer dans les plis des coudes et non pas dans les mains, limiter les contacts avec autrui, travailler de chez soi ou partir en campagne sont toutes des mesures de sécurité qui ont réduit le taux de propagation et qui ont fait limiter le nombre de malades et éviter les surcharges des hôpitaux.

 

C’est des choix personnels qui font le changement, sauver des vies, ou bien causer la mort aux plus fragiles par moyen de contamination.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.