Coronavirus dans les EHPADs et l’Obligation de Désinfection

Dans un ehpad à la ville de Corbas, 27 des membres du personnel sont confinés à l’intérieur en plus des 108 pensionnaires de l’établissement, et ce pour protéger ces personnes âgées vu qu’ils sont les plus fragiles face à la propagation du coronavirus.

 

C’est une décision de confinement prise volontairement par le personnel et les pensionnaires, selon un reportage de France 2, pour diminuer les risques de contamination au maximum – un confinement de 15 jours prolongé d’une semaine par la suite, pour aller jusqu’au 8 avril, et ce après la demande du ministre de la Santé de porter plus d’attention aux séniors.

 

D’un autre côté, dans trois établissements au département de Val-de-Marne, et quand les morgues commencent à saturer, des “préfabriqués réfrigérés” ont été installé à côté des EHPADs pour s’attendre au plus pire.

 

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

On a déjà enregistrés 20 morts dans un EHPAD à Vosges, et 15 personnes à l’EHPAD de Thise, des décès qu’on lierait avec la propagation du nouveau coronavirus.

 

De nouvelles mesures plus strictes

 

C’est lors d’une conférence de presse le samedi dernier, le 28 mars, que Olivier Véran a invité à prendre plus de mesures de sécurité, et surtout de “règles de confinement”, dans les Établissements d’Hébergement des Personnes Âgées Dépendantes.

 

Il n’y a pas de chiffres exacts concernant le nombre de décès suite à la contamination au nouveau coronavirus dans les EHPADs, mais le ministre de la Santé a annoncé qu’il faut prendre des mesures strictes dans ces établissements pour la sécurité des pensionnaires.

 

Aujourd’hui, pour le personnel de tous les 7 000 établissements d’hébergements (EHPADs) de tout le territoire français et qui hébergent environs 700 000 pensionnaires, ça va être plus difficile de sortir de l’établissement et certains doivent favoriser le confinement à l’intérieur. En contrepartie, le personnel de ces établissement sont prioritaire si jamais il faut faire un test de dépistage.

 

Aussi, le gouvernement va déployer des masques chirurgicaux pour le personnel, d’une quantité de 500 000 masques par jour, des mesures pour aller “plus loin” dans la protection de ces personnes qui sont en première ligne dans cette guerre contre le nouveau coronavirus.

 

Le manque de chiffres officiels

 

La direction générale de la santé ne communique pas le nombre de personnes testées positives aux covid-19, ni le nombre de décès, ces chiffres là ne seraient pas encore comptabilisés.

 

En Île-de-France, l’Agence régionale de santé (ARS) a estimé, dans un bilan du 24 mars, qu’il y avait plus de 100 personnes décédés suite à la contamination au SARS-Cov-2, et que 81 personnes sont testés positifs suite à un dépistage, en plus de presque 20 personnes de l’équipe soignante, et ce dans une seule maison de retraite et de géritaire à Paris qui accueille 510 résidents.

 

C’est une “situation exceptionnelle” qui doit nous faire apprendre des choses, selon la direction de l’EHPAD concerné, qui a reçu l’information pour se mobiliser d’une manière exclusive faisant face à cette crise, et selon le personnel paramédical et les soignants qui sont sur place.

 

De l’aide psychologique aux pensionnaires

 

Sur place, une cellule psychologique a été déployée pour venir en aide au résidents de l’établissement d’hébergement de personnes âgées dépendante Rothschild, et aux nombreux membres de leurs familles, après l’accroissement rapide du nombre de contaminations et de décès.

 

Les pensionnaires qui ont dû trouver la mort à cause du covid-19 avaient, pour la plupart, environs 90 ans et étaient atteint par d’autres maladies, et le premier décès suite à une contamination a été enregistré le 11 mars.

 

La fragilité des EHPAD face au virus

 

Selon l’ARS Île-de-France, il y aurait des cas confirmés dans environs 150 EHPAD sur 600 en Ile-de-France et ce depuis le 24 mars, mais les décès qui se sont multipliés dans ces établissements ne sont pourtant pas confirmés comme étant causés par le nouveau coronavirus.

 

Aujourd’hui, des masques sont distribués dans la majorité des EHPADs suite au décès d’un personionnaire, et les visites se font interdites.

 

Le médecin urgentiste Patrick Pelloux se demande pourquoi les pensionnaires des établissement d’hébergement de personnes âgées sont privés de quelques traitements comme la chloroquine, et interroge les autorités quand aux rôles de celle-ci vis-à-vis la protection et la sécurité de nos séniors.

 

La contamination des EHPAD

 

On parle parfois de zones pouvant contenir le corona, de zones à risques, et dans le cas des maisons de retraite et des EHPAD, on parle de zones fragiles qui seraient facilement ravagés dans le cas d’une transmission du virus à l’intérieur.

 

Les pensionnaires sont à risque parce qu’il est possible d’avoir le virus de la part d’un membre de la familles qui leurs rend visite ou même de la part d’un membre du personnel qui pourraient être porteurs du virus mais asymptomatiques.

 

A cause du taux de mortalité de 15% chez les personnes âgées atteintes par le covid-19, le personnel et les soignants qui s’occupent des EHPAD estiment, dans une lettre ouverte au gouvernement, que les chiffres relatives aux nombres de décès à cause du nouveau coronavirus dans les établissement d’hébergement peut s’élever à 100 000, et demandent des actions pour contrer ces statistiques.

 

Les opérations de désinfection

 

Pour une désinfection coronavirus des EHPAD, nous pouvons intervenir sur le champ.

 

Nous sommes une société qui fait la désinfection depuis 2003, nos agents ont toute l’expérience nécessaire pour lutter contre les virus et d’autres éléments pathogènes. N’hésitez pas à nous appeler en cas de besoin au 01 43 08 15 17.

 

Nos agents sont aussi formés sur les dernières techniques de désinfection qui ne laisse aucun virus vivant, mais qui ne laisse aucun impact sur l’homme ou sur l’environnement.

 

Nous avons déjà pu intervenir successivement dans des situations de contamination de lieux de travail et de chantiers, d’hopitaux et de maisons de retraite, suite à la présence d’une personne touchée par le SARS-Cov-2.

 

Ce virus, comme plusieurs types de virus et de bactéries, ne résiste pas à l’opération de nébulisation au virucide que nous effectuons.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.