Coronavirus : Bonnes Nouvelles – Des Millions de Vies Sauvées

Des millions de personnes auraient été sauvées des risques de fatalité à cause du coronavirus, et si une seconde vague arrive, elle serait plus faible que la première.

 

Les derniers jours ont porté plusieurs bonne nouvelles relativement à la maîtrise de la situation et au contrôle de la propagation du virus, ça comprend une réduction des taux de mortalité, et plusieurs personnes auraient pu éviter un tel sort, comme ça comprend une meilleure compréhension du virus et des manières de le combattre.

 

Une nouvelles étude, faite par des universités italiennes et les autorités sanitaires locales, a trouvé que le nouveau coronavirus est devenu moins mortel durant les dernières semaines, même s’ils n’ont pas pu prouver que c’est des mutations génétiques qui ont permi de réduire la dangerosité du virus, ils ont trouvé que les moyens de traitement ont pu être bénéfiques.

 

Durant l’étude, les chercheurs ont remarqué une baisse de la mortalité à cause du coronavirus depuis le début de la pandémie, et c’est la première étude qui démontre une tel conclusion, elle a été fait dans deux villes italiennes se basant sur des données de mars et d’avril.

 

Une réduction des taux de mortalité

 

L’étude a trouvé que les taux de mortalité ont baissé de 40% entre les mois de mars et mai, avec une grande partie des personnes âgées de plus de 80 ans, avec un pourcentage qui est passé de 36.3% à 16.1%, la même chose pour les personnes qui souffrent d’une hypertension, avec un pourcentage qui passe de 23% à 12.1%, et aussi pour les personnes diabétiques et les personnes qui ont des complications cardiovasculaires, pulmonaires ou rénales.

 

Besoin d'un devis gratuit ?
Dites au revoir aux parasites. Recevez un devis gratuit et sans engagement de Stoprat. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

Les chercheurs avancent que leur étude souligne que l’administration précoce des médicaments convenables contribue largement à l’amélioration de l’état clinique des patients positives à la covid-19, surtout les personnes dans les états les plus graves.

 

Les médecins utilisent une combinaison de différents médicaments pour le traitement de la maladie, y compris un médicament conçu comme traitement au VIH, en plus des anti-coagulants et des anticorps tels que le tocilizumab.

 

Ils concluent que, suite au progrès du traitement et son efficacité, une deuxième vague de la propagation du SARS-Cov-2 serait moins dangereuse que ce que présente l’état actuel avec la première vague de propagation.

 

3 millions de vies sauvées

 

En europe, l’application du confinement dans plusieurs pays, ce qui comprend la fermeture des écoles et des lieux publics, aurait contribué remarquablement à la baisse des taux contamination au virus, suffisamment pour pouvoir contrôler la situation, ce qui a baissé les taux de mortalité et qui aurait protégé la vie de plus de 3 millions de personnes dans le continent européen.

 

Des scientifiques à Londres, dans une étude portant sur les effets du confinement, ont trouvé que les mesures que les gouvernement avaient pris surtout durant le mois de mars ont démontré leurs effets vers la fin du mois de mai et le début de juin, les taux de propagation du virus auraient baissé significativement.

 

Ces taux de propagation ont retrouvé une stabilité aujourd’hui, les contaminations durant le mois de mars et d’avril avaient une vitesse exponentielle, et les mesures de confinement ayant été prises en Chine, en Corée du sud, en Iran, en Italie, en France et aux Etats-Unis, ont permi d’éviter la contamination de près de 530 millions de personnes.

 

Le virus dévoile ses secrets

 

Des nouvelles études ont trouvé que les personnes qui font parti du groupe sanguin A auraient besoin du double de la quantité d’oxygène, dans le cas où ils sont sous traitement contre la covid-19; et qu’ils auraient besoin de plus d’appareils respiratoires que les personnes qui font parti du groupe sanguin O.

 

Concernant les autres groupes (B et AB), ils seront affecté différemment et l’étude n’a pas trouvé de résultats constants concernant leurs réactions.

 

Cette découverte peut servir à prédire le développement des symptômes chez une personne en se basant sur un test sanguin, ce qui donnerait la main aux médecins de prescrir les médicaments convenables avec un traitement intensif quand il le faut, pour ainsi éviter le développement de symptômes sévères pouvant causer la mort.

 

Cette étude a été faite en Allemagne et en Norvège, elle a été basée sur un nombre de 2205 tests sanguins, mais des résultats semblables ont été trouvés en Chine avant ça, durant des études qui n’ont pas été achevées.

 

La désinfection

 

En Russie, des chercheurs sont en train de développer un nouveau traitement au SARS-Cov-2, en utilisant des rayons ultra-violets, ce qui consiste à désinfecter le corp humain de l’intérieur.

 

Le projet se nomme “Gaz Lumineux”, suivant la technologie qui consiste à désinfecter les cellules pulmonaires suivant l’inhalation de particules qui émettent de l’ultraviolet, ce qui servirait aussi à traiter d’autres maladies comme la tuberculose.

 

Nous sommes une entreprise de désinfection qui opère depuis 2003 à Paris et en Île-de-France, et parmi nos méthodes, la nébulisation du virucide qui s’est montré efficace contre le SARS-Cov-2 en plus d’autres virus pouvant rester collés sur les surfaces.

 

Nous avons pu appliquer des opérations contre le coronavirus à plusieurs reprises à titre curatif ou préventif, pour réduire les risques de contamination au maximum.

 

Contactez-nous en nous envoyant un message ou en nous appelant au 01 43 08 15 17, nous vous proposerons un devis gratuit.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous avez une problématique de rats, souris, cafard, puce, punaise de lit ou autre nuisibles à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.