Chloroquine, Metformine, Halopéridol… et les Tests Contre le Coronavirus

Le nouveau coronavirus à la capacité de s’attaquer à des récepteurs de protéines dans les cellules humaines.

 

Il s’introduit par la suite dans les cellules pour s’y développer, et arrêter cette liaison entre le virus et les cellules humaines, à quoi ça s’attaque, est le rôle de plusieurs médicaments utilisés aujourd’hui contre le covid-19.

 

Il n’existe pas encore de médicaments antiviraux dédiés spécifiquement au traitement de la maladie, et en fabriquer prendrait du temps. Et en attendant, on utilise d’autres médicaments contre le coronavirus et son introduction dans les cellules humaines, comme les médicaments qui étaient développés pour traiter la schizophrénie ou le malaria.

 

Les tests des médicaments

 

Ce qu’il faudrait aux chercheurs est plus de temps pour en savoir plus sur comment le virus se colle aux protéines et aux cellules humaines, et sur ces autres détails moléculaires. Et puis sur comment se fait l’interaction entre ces molécules du virus et les cellules humaines.

 

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

Les chercheurs essaient de trouver un médicament qui protège les cellules et les protéines du corp de l’être humain contre l’invasion des virus SARS-Cov-2, comme ce que fait la chloroquine, en plus d’autres médicaments comme le Metformine et l’Halopéridol, et ce n’est pas une des fausses informations concernant covid-19 que ces médicaments promettent une efficacité, des médicaments qui sont en train d’être testés et à quoi on consacre cet article.

 

A peu près 70 composants expérimentaux peuvent être efficaces selon une étude, pour le traitement du covid-19, et parmi ceux les plus testés, on trouve l’hydroxychloroquine et la chloroquine, et le Metformine et le Halopéridol.

 

Les tests de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine

 

Plusieurs médicament ont été testés ou sont encore en cours d’être testés, comme la chloroquine et l’hydroxychloroquine qui sont des médicaments dédiés à l’origine aux traitements de la malaria, de la polyarthrite rhumatoïde et du lupus, en protégeant les cellules humaines contre les virus portants des protéines infectieuses.

 

De nouvelles tournées pour l’industrie pharmaceutique, des fabricants de médicaments promettent des nouvelles productions, et certains vont faire des dons de “millions de pilules” aux hôpitaux des Etats Unis.

 

Il faut savoir que la chloroquine est un médicament qui n’est pas très coûteux et qui été utilisé depuis les années 50, et dont les composants chimiques sont faciles à développer.

 

Non seulement en France, mais aussi en Chine et en Corée du Sud, ce médicament a été testé avec succès sur quelques personnes atteintes par le covid-19, mais les réactions au niveau international sont différentes et mentionnent que les tests manquaient d’objectivité.

 

Cependant, la chloroquine ne marche pas avec tout les patients atteint par le SARS-Cov-2, et les personnes souffrant de d’arythmie ou d’insuffisance rénale ou hépatique devront prendre d’autres médicaments à base de molécules différentes.

 

Les tests de Metformine et de Halopéridol

 

C’est des médicaments qui étaient conçus à l’origine pour le traitement du diabète Type 2 pour le Metformine, et au traitement de la schizophrénie pour le Halopéridol.

 

Et c’est parce qu’on se base, durant le processus de chercher des médicaments déjà existant, sur le génome du covid-19 et sur la nature des protéines qui forment la couronne du SARS-Cov-2, et grâce à quoi ça colle sur les cellules humaines, pour reconnaître les molécules présentes dans des médicaments qu’on connaît et qui peuvent protéger les cellules humaines du coronavirus.

 

D’autres médicaments ont également prouvé leurs efficacité contre le nouveau coronavirus comme le Remdisivir et le Kaletra qui sont des types d’antiviraux conçus à l’origine contre l’Ebola et le VIH.

 

Les actions de l’Organisation Mondiale de la Santé

 

Dix pays participent aujourd’hui à ce que l’OMS a appelé “l’Essaie de Solidarité” (Solidarity Trial), pour ne plus être “prisonniers des statistiques” et “changer la trajectoire” de la pandémie.

 

Les pays qui ont pris l’accord sont la France, la Suisse, l’Espagne, le Canada, l’Iran, l’Argentine, l’Afrique du Sud, la Norvège, le Thailand et le Bahrain, quand le virus tue des milliers de personnes partout dans le monde.

 

Le directeur général de l’OMS, en présence du président de la FIFA qui a dit son mot, appelle à l’attaque agressive grâce à des “tactiques pertinentes” qu’il faut ajouter à la défense comme la distanciation sociale, la stratégie de retardation et les mesures de prévention.

 

Cet “Essaie de Solidarité” consiste à dépasser la situation à une échelle internationale, et “chasser le coronavirus est la règle du jeu”, comme a terminé le directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, son discours médiatique.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.