Pourquoi la Chine était le Berceau de Plusieurs Epidémies ?

L’année courante a débuté avec un événement qui pourrait marquer le 21ème siècle, la propagation d’une maladie qui, comme plusieurs épidémies précédentes, a commencé à circuler d’abord depuis le territoire chinois, vers la fin de l’année précédente, et à pris le chemins de voyages internationaux pour toucher le reste du monde.

 

Cet article tente de répondre à quelques questions si les repas exotiques chinois causent des malheurs d’une ampleur mondiale ou si la surpopulation et la démographie sont ce qui cause des maladies pouvant se propager dans le reste du monde, tout en citant chronologiquement un historique des épidémies mondiales qui étaient venus de la Chine.

 

La population chinoise représente environs 20% de la population mondiale, mais ceci ne dit pas que c’était la cause de la propagation de maladies comme le COVID-19, et à cause de ça et pour éviter, entre autres, un vieillissement de la population à cause notamment du manque de naissances, la Chine prend des mesures, comme également, des autres mesures pour la prévention contre les épidémies.

 

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

Les mesures sont différentes qu’en France où les Établissements d’Hébergement des Personnes Âgées Dépendantes (EHPADs) sont là, en Chine, la famille est la seule structure sociale qui vient en aide aux personnes âgées, ce qui rend appliquer des plans d’action une nécessité et une obligation.

 

Avant de citer des exemples d’épidémies émergentes en Chine, nous rappelons que nous sommes une entreprise de desinfection coronavirus qui intervient dans différents locaux depuis la propagation du Covid-19, comme dans les EHPADs et chez les entreprises qui planifient le retour des salariés dans les lieux de travail, pour désinfecter tout ce qui se trouve à l’intérieur, grâce à la nébulisation au virucide qui est efficace contre les virus comme le nouveau corona.

 

On rappelle que des zones peuvent contenir le virus après la visite d’une personne contaminée, d’où la nécessité d’une opération de désinfection de locaux, chantiers, chambres d’hôtels, etc…

 

L’épidémie du Sras de 2003

 

Le virus du syndrome respiratoire aigu sévère, plus connu sous SRAS, a commencé à se propager depuis le territoire chinois vers la fin de 2002, est aussi un des types de coronavirus qui s’attaquait à l’origine aux chauves-souris, et qui s’est transmis à l’homme pour pouvoir lui causer des pneumonies pouvant parfois être mortels.

 

L’épidémie a touché presque 30 pays et à fait plus de 750 morts, et des milliers de personnes atteintes par le virus. L’Organisation Mondiale de la Santé, qui consacre un département aux maladies transmissibles, avait mis le point sur ce que l’on peut apprendre de l’épidémie pour mieux combattre et éviter les risques d’une pandémie.

 

Cependant, on a pas scientifiquement assez d’information sur la nature moléculaire du virus, ce qui rend l’élaboration de vaccins et de médicaments difficile pour l’instant, et il faudrait plus de temps et plus de recherches portant sur le sujet avant de pouvoir en créer.

 

La grippe aviaire de 1997

 

Six personnes ont trouvé la mort à Hong Kong en 1997 à cause de la grippe aviaire A(H5N1), mais la maladie est revenue en 2003 pour causer la mort de presque 300 personnes dans différents pays et notamment en Asie.

 

C’est un virus qui s’attaquait auparavant uniquement aux oiseaux sauvages et à la volaille, et a pu être transmis à l’homme après contact avec des animaux contaminés.

 

La transmission de l’homme à l’homme est minime, contrairement au cas du covid-19, mais des scientifiques ont peur d’une mutation génétique du virus pour que ça puisse se transmettres suite aux contacts des hommes.

 

La grippe de Hong Kong de 1968

 

Un million de morts est ce qu’a pu causer cette grippe qui a commencé en juillet 1968, et dont les vaccins ont été élaborés à partir de novembre de la même année, quatre mois après le début de la pandémie.

 

C’est grâce à la mobilisation internationale que la propagation fut stoppée, après que ça a suivit les hommes dans les voyages par avion qui commencèrent à s’accentuer depuis ce temps.

 

Elle est considérée comme la première pandémie de l’ère moderne, et la troisième pandémie grippale qu’a connu le 20ème siècle, après la grippe espagnole et la grippe asiatique, cette grippe a causé la mort de plus 3 000 personnes de tout âge en France en rien que deux mois.

 

La grippe asiatique de 1957

 

Selon les Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC), la grippe asiatique a fait plus d’un million de morts, après qu’elle fut enclenchée dans le sud-ouest de la Chine avant de se propager dans le reste de l’Asie et puis le reste du monde.

 

La Pandémie touche, entre 1956 et 1958, des personnes en France, en Belgique, au Portugal ou aux Etats-Unis, et aucun pays n’était à l’abri.

 

La peste de Chine du 19ème siècle

 

Il s’agit de la dernière pandémie de peste connue dans l’histoire, la france fut atteinte en 1920 et des quarantaines de morts ont été effectués à Paris et à Marseilles par mesure de prévention contre la propagation de la maladie.

 

C’est lors de cette pandémie que la bactérie Yersinia Pestis a été découverte, la bactérie présumée responsable de la pandémie de la peste noire durant le moyen-âge, après que des cadavres de rats étaient visibles dans les cités, laissant les soupçons concernant la cause de contamination tomber sur les rats et les souris.

 

L’ouverture des frontières et la fin de l’isolement

 

C’est depuis 1979 que la Chine s’est ouverte sur les échanges mondiaux et aux interactions sociales et économiques entre les habitants du pays avec les étrangers, et ainsi fut lié son sort avec le reste du monde quand aux risques fatales de l’enclenchement d’une pandémie.

 

Puisque les zones fermés, que ce soit des appartements, des villes ou des pays en entier, sont sous un risque perpétuel de contamination entre les personnes à l’intérieur, les virus restant collés sur les objets et pouvant donc être transmis à des personnes non-contaminés par la voie d’une transmission environnementale.

 

Les zones peuvent également être désinfectés suite à une intervention de désinfection coronavirus comme suite à la propagation d’autres éléments pathogènes.

Nous oeuvrons dans la désinfection depuis 2003, et tous nos agents sont formés sur les dernières techniques de la chasse aux virus et aux bactéries pouvant causer de grands malheurs à l’humanité.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous souhaitez désinfecter votre maison, appartement, hotel, local... à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.