Cafard Volant / Blatte Volante : Comment s’en Débarrasser?

Il y a plusieurs façons pour qu’un cafard puisse s’introduire dans une maison: via des fissures, des emballages ou boites, etc.. Dans les pays en voie de développement, la blatte est considérée comme une cause primordiale de plusieurs maladies.

En Europe, hormis les maladies respiratoires, le danger que les blattes ont sur l’humain est surtout d’ordre psychologique.

La prévention joue un rôle important pour la protection contre ces insectes – cet article dévoile des informations sur les cafards volants, leur nutrition et comment s’en débarrasser – si vous êtes envahi, cela peut être plus dangereux que ce qu’on imagine généralement quand on pense aux blattes.

 

Sur quoi se nourrissent les cafards?

Il est important de signaler que le mode d’alimentation des cafards est un mode nécrophagique et aussi coprophagique, ce qui consiste à consommer les cadavres et matières fécales des mêmes ou bien des autres espèces.

C’est un comportement normal et complémentaire pour de nombreux insectes et animaux ; ça permet, entre autres, de rétablir la flore digestive et intestinale de ces espèces en cas de désordre.

Sinon, les blattes peuvent aussi manger tout ce qui peut trainer dans votre logement comme pattes ou biscuits, restes ou provisions mal rangés. Il préfèrent les aliments sucrés et féculents qui se trouvent dans les endroits sombres, chauds et humides.

Aussi, elle peuvent manger du papier, tissu ou carton – on peut dire que la blatte est omnivore, ça mange tout.

A titre de prévention, il faudrait bien ranger ses aliments dans une boite fermée et bien protéger sa nourriture, et faire en sorte qu’aucune odeur ne puisse sortir de la boite pour attirer des blattes.

Il est aussi très conseillé de purifier les surface sur lesquelles vous prenez vos repas, ainsi que les espaces chauds et humides favoris des cafards: derrière le réfrigérateur, sous le lavabo et à l’intérieur des meubles de cuisine.

Il faut également penser à enlever toute nourriture des animaux de compagnie, et de bien ranger les chambre de façon à supprimer tout encombrement qui peut servir de refuge pour les cafards.

 

Le cafard volant en France

Pour que les blattes volantes puissent voler, celles-ci ont besoin d’avoir des ailes. Heureusement, seulement quelques espèces ont pu en développer, et seulement quelques uns des cafards avec des ailes peuvent effectivement utiliser celles-ci pour voler dans les airs.

Besoin d'un devis gratuit ?
Dites au revoir aux parasites. Recevez un devis gratuit et sans engagement de Stoprat. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

A cause de leurs tailles et leurs poids, leurs faibles ailes ne peuvent pas les supporter – les cafards volants ne peuvent que sauter grâce à leurs ailes d’un point A à un point B sans prendre beaucoup d’hauteur.

Ils ont généralement deux paires d’ailes, mais n’utilisent qu’une seule pour tenter de planer, l’autre leurs sert comme paroi de protection.

L’espèce la plus répandue dans le territoire français et ce qui est appelé “la blatte américaine”, une espèce de cafards volants. A l’age adulte, ces cafards mesurent entre 2 et 4 centimètres. On peut les retrouver dans les rez de chaussée des bâtiments, sous-sols, et dans les égouts.

On retrouve aussi le “cafard australien” qui est légèrement moins grand que la blatte américaine à l’âge adulte et qui se différencie par un trait jaune sur le thorax. On retrouve cette espèce spécialement dans les régions tropicales.

En troisième place arrive les cafards bruns, une autre espèce de cafards volants d’une taille de 3 centimètres, et qui est caractérisée par le pouvoir de contaminer les produit alimentaires par leurs excréments (leur liquide salivaire s’avère aussi nuisible à la santé).

Les cafards de bois, quand à eux, sont des ravageurs saisonniers d’entre 2 et 3 centimètres qu’on peut surtout trouver à l’extérieur – lorsqu’il sont à l’intérieur des logement, c’est uniquement pour avoir un abri où ils peuvent se reproduire.

Toutes ces espèces partagent un point en commun: elles détestent la lumière. C’est pourquoi on ne les rencontre pas souvent sous la lumière du jour que dans les fentes et fissures cachés.

Si on trouve une blatte qui se balade durant la journée, ça indique qu’il y a une prolifération importante et que les insectes ne trouve pas assez d’endroits pour se protéger.

 

Est-ce qu’il y a des cafards volants dangereux?

Entre des centaines d’espèces de cafard, trente sont considérés comme nuisibles à l’homme. Contrairement à la situation dans les pays tropicaux, où la blatte est un problème majeur de santé publique, les cafards en Europe (et dans notre conscience) ne sont pas liés au dangers qu’ils peuvent actuellement représenter.

Les blattes sont porteuses d’agents infectieux mais le lien entre celle-ci est les maladies qu’elle peuvent causer n’est pas évident; les cafards ne sont pas l’origine unique de ces maladies-là.

Par contre, une étude faite par des chercheurs à l’Université Fédérale de Pernambuco au Brésil a démontré qu’il y a une forte liaison des cafards avec les maladies respiratoires, et spécialement avec l’asthme.

Cette étude avait comme objectif de déterminer si des enfants entre 4 et 12 ans qui vivent dans des logements très infesté étaient plus susceptible d’avoir de l’asthme (le nombre de cafards retrouvés morts après l’intervention d’un professionnel est ce qui détermine l’intensité de l’infestation).

Les chercheurs ont trouvé que 31,6% des enfants qui avaient eu contact avec les blattes ont la maladie, contre 11,8% seulement des enfants qui n’ont pas de eu de contact avec les blattes.

La transmission des maladies se rend possible à cause des excréments, salives et restes de mues. Et parmi les maladies potentiellement transmissibles on cite la tuberculose, l’hépatite, la dysenterie, la gastro et la salmonellose.

Il faut ajouter que l’étude a été faite sur un total de 172 maisons étudiés, et les patient étaient rassemblés d’un quartier de moyenne classe – les blattes ne se développent pas seulement dans les quartiers défavorisés.

Tout comme pour les puces de parquet, les blattes peuvent transmettre des maladies parasitaires comme la maladie de Lyme, le paludisme; des infections de type fongique comme les champignons et les mycoses.

 

Quelle solution contre les cafards?

Il existe plusieurs traitements possibles contre les cafards – majoritairement, il faut utiliser des produits spéciaux pour s’en débarrasser d’une façon efficace et définitive, cela nécessite un traitement insecticide professionnel car seules les entreprises spécialisées peuvent manipuler les produits en question de façon correcte.

Si vous habitez dans un logement individuel, c’est possible de bricoler des pièges à cafards, ou bien utiliser du gel à cafards, mais si vous habitez dans un immeuble collectif, ou bien si l’infestation vient de l’extérieur, il serait plus conseillé de contacter des pros.

Vous pouvez faire appel à Stoprat qui est une entreprise de desinsectisation, spécialisé dans le domaine, et qui propose des prix de désinsectisation et dératisation variables.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous avez une problématique de rats, souris, cafard, puce, punaise de lit ou autre nuisibles à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.