Blatte Orientale : Les Informations Importantes

La blatte orientale est une petite grande espèce de blattes – petite de taille et grande par ses nombres et sa présence dans les environnements humains en Europe comme dans le reste du monde – elle est d’une vingtaine de millimètres de taille seulement et sa couleur est brune foncée et lustrée allant parfois au noir.

 

La blatte orientale est une espèce de blattes de la famille des insectes, dont la présence est enregistrée aujourd’hui dans les quatre coins du monde, après qu’elle n’était originellement présente que dans la Crimée et autour de la Mer Noir et la Mer Caspienne selon un livre portant sur l’origine des insectes dans l’environnement urbain.

 

Une autre version cite que l’origine exacte de la blatte orientale reste inconnu, avec des doutes si celle-ci vient de l’Afrique ou bien du sud de la Russie.

 

Souvent appelés “puces de l’eau” par les anglais (water bugs), ce type de blattes, étant attiré par la chaleur et l’humidité, arrive aux logements de l’homme où il trouve les conditions favorables, pour y prendre refuge, se nourrir et s’y reproduire, se faufilant pour arriver jusqu’à tous les endroits qu’on a cité.

 

Comment se nourrit la blatte orientale ?

La blatte oriental ne résistera jamais à un appart qui contient de l’amidon ou bien une matière extrêmement sucrée; parmi tous les aliments que l’homme peut laisser trainer par terre, et parmi tout ce que la blatte peut trouver dans les égouts, elle favorise les matières contenant un taux important de sucre.

 

Pourtant, si la blatte orientale ne trouve pas d’aliments sucrés, comme pour la blatte germanique et toutes les autres espèces de blattes, elle peut se nourrir de tout ce qu’elle peut trouver sur son chemin comme petits bouts de viande, de poisson, de fruit, de légumes et peut même manger du tissu et du carton.

 

Encore pire, et il s’agit du point faible des cafards, et la blatte orientale aussi – quand on cherche à appliquer une désinfection cafard, ces insectes sont coprophages et nécrophages se nourrissant sur les restes comme excréments et cadavres, même ceux de leurs congénères.

 

Sinon, là où on peut trouver la blatte orientale le plus, c’est autour des matières organiques en décomposition se trouvant près des ordures et des eaux d’égouts, avec une grande concentration près des boues d’épuration.

 

Comment se reproduit la blatte orientale ?

Les blattes habitaient depuis plus de 500 000 ans dans les marécages tropicaux de la planète.

 

Aujourd’hui, et surtout la blatte orientale, elles sont partout dans le monde, cachés autour des matières organiques en décomposition et dans les égouts, le drainage, les sous-sols et autres endroits humides.

 

Besoin d'un devis gratuit ?
Dites au revoir aux parasites. Recevez un devis gratuit et sans engagement de Stoprat. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

C’est les conditions qui s’y trouvent qui attirent les blattes et les poussent même à accentuer leur reproduction (qui est possible durant toute l’année).

 

Si il y a assez d’eau et de nourriture, une seule blatte orientale peut donner naissance à plus de 200 petits cafards en une seule année.

 

Elle se reproduit jusqu’à 6 fois, en pond des oothèques contenant jusqu’à 40 œufs chacune, avec chaque cafard pouvant devenir adulte après 3 mois et pouvoir se reproduire à son tour.

 

Il est donc à conclure que la blatte oriental n’est pas comme les autres insectes qui ont un système social où il y a une reine qui elle seule peut donner naissance à des petits, alors que les autres ont d’autres rôles – non, chaque blatte adulte peut se reproduire et donner naissance à des générations par la suite.

 

Quels dangers la blatte orientale peut-elle causer ?

C’est vrai que la blatte orientale est la moins dégueulasse des autres types de cafards, mais ça ne voudrait pas dire que c’est l’espèce qui causerait le moins de dangers et de nuisances à l’homme.

 

Dans les pays tropicaux, les cafards sont souvent considérés comme un problème majeure de santé publique.

 

Ce n’est pas le cas en France et en Europe parce qu’on en ne rencontre pas souvent sauf dans des cas particulier dans quelques endroits où il y a prolifération majeure.

 

Cependant, des études ont bien démontré que la blatte peut avoir de grave conséquences sur les voies respiratoires de l’humain si ce dernier a eu un contact avec les blattes (si les blattes sont présentes dans son endroit de logement ou de travail).

 

Il a bien été prouvé que la blatte est une cause direct de l’asthme chez quelques personnes.

 

En plus de ça, il y a aussi des risque de transmission de maladies. On peut citer la gastro, la tuberculose, l’hépatite, la salmonellose tout comme la maladie de Lyme qui est également causés par les salives et les excréments de quelques autres types d’insectes nuisibles.

 

Il y a également des risques d’ordre psychologiques qui concerne surtout les personnes âgées – on peut développer du stress ou de l’anxiété en repérant des cafards chez soi, surtout que la blatte oriental est petite de tailles mais peut courir d’une grande et dérangeante vitesse.

 

Aussi, l’utilisation des produits chimiques contre les cafards n’est pas seulement nuisible à l’homme, mais peut, dans les cas où mal-manipulé, avoir des effets contraire et attirer les blattes au lieu de les chasser.

 

Comparaison avec d’autres types de blattes

La blatte orientale est la plus petite des blattes qui se trouvent sur le territoire français, comme la blatte germanique et la blatte américaine.

 

Aussi, il s’agit de l’espèce qui se déplace plus lentement que les autres blattes à cause de forme et sa structure intérieure, et de l’espèce avec le plus long cycle de vie.

 

En plus de sa petite taille, et certainement à cause de ça, la blatte orientale peut survivre dans des endroits moins chaleureux que ceux favorisés par d’autre types de blattes.

 

Elle préfère même vivre dans des places d’une température avoisinant les 20°C, les autres espèces préfèrent avoir plus que 32°C.

 

A cause de ça, il devient difficile de chasser la blatte oriental en bricolant des solutions.

 

Même pour des professionnels et des gens expérimentés, ce type de blatte nécessite un traitement spécial surtout pour enlever les larves et les œufs après qu’on s’est débarrassé des adultes – l’infection pouvant reprendre après deux à trois mois avec l’éclosion des nouveaux œufs.

 

Halte à l’invasion! Faites appel à votre désinsectiseur pour une extermination totale au 01 43 08 15 17, un devis vous attend gratuitement en cas d’infestation.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous avez une problématique de rats, souris, cafard, puce, punaise de lit ou autre nuisibles à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.