Blatte Germanique : Conseils Contre cette Espèce Ravageuse

Entre une espèce de blattes et une autre, ça serait difficile de faire la différence même quand chacune à ses propres caractéristiques comme la taille et le teint.

 

Certaines blattes partagent les même formes et couleurs comme la blatte germanique et la blatte asiatique, ce qui laisse difficile de savoir laquelle exactement qui nous infecte.

 

La blatte germanique de l’ordre des blattes, de la famille des insectes, est souvent d’une couleur brune bronzée jusqu’au noir devenant plus vive vers la partie arrière des ailes, et d’une taille d’environs un à un centimètre et demi de longueur (sans compter les antennes ni les ailes).

 

Il s’agit de l’espèce la plus répandue en France et de celle qui, parmi toutes les autres blattes, cause le plus de problèmes à l’homme partout dans le monde.

 

Les ailes des blattes en général, dont la blatte germanique, ne leurs servent pas à voler dans les airs. Ces insectes ont deux paires d’ailes, celle de l’extérieur est dure et leurs sert comme paroi de protection, celle à l’intérieur est plus fine et sert actuellement au cafard adulte de s’échapper quand il y a n’importe quel danger qui le menace.

 

Si vous remarquez une blatte survoler les airs comme un papillon, il ne s’agit pas de la blatte germanique mais d’une autre espèce de cafards.

 

Sur quoi la blatte germanique se nourrit ?

Savoir comment se nourrit la blatte germanique est possiblement surprenant, préférant tout ce qui est sucré et féculent, elle dévore les fruits; les légumes; le poisson; la viande; les morceaux de pain ou toutes provision mal rangée; et même du tissu et du carton.

 

Comme pour la plupart des cafards dont l’alimentation est d’ordre omnivore, et qui se nourrissent ainsi sur tout ce qu’ils trouvent sur leurs chemins, comme ces aliments cités, la blatte américaine est aussi coprophagique et nécrophagique se nourrissant également sur les restes de ses congénères comme cadavres ou comme matières fécales.

 

Cette forme de nutrition chez la blatte n’est pas une anomalie, on trouve ce type d’alimentation chez plusieurs espèces pour but de régulariser un désordre intestinal et rétablir leurs flores digestives.

 

C’est un comportement complémentaire pour l’insecte, et qui peut être utile à l’environnement aussi d’un autre coté.

 

Comment se reproduit la blatte germanique ?

Il suffit de savoir quels sont les moyens de reproduction de la blatte germanique pour penser à la nécessité d’une désinsectisation et une désinfection rapide et automatique.

 

Quand on a parlé de cette blatte en tant que l’espèce la plus ravageuse et nuisible à l’homme, c’est surtout à cause la vitesse incroyable de sa reproduction.

 

La blatte n’est pas comme l’abeille ou la fourmi, ni comme les termites à quoi elle peut ressembler.

 

Ceux-là ont des reines qui seules peuvent donner naissances à de nouvelles générations, mais chaque blatte germanique femelle adulte peut s’accoupler et donner naissance à une génération : une quarantaine de petits cafards à la fois.

 

L’accouplement se fait par l’attraction des mâles par les femelles qui libères des substances odorantes précise et dédiées ce rôle, une forme de communication que les cafard utilisent comme plusieurs autres insectes.

 

Si elle trouvent les condition favorables d’une température dans les environs des 25°C et un taux d’humidité assez élevé, la blatte germanique peut pondre jusqu’à 5 à 6 fois par an.

 

Elle ne pond pas d’œufs mais plutôt une oothèque, qui rassemble environs 40 œufs, et qu’elle transporte avec elle jusqu’au moment où elle la relâche pour que les petits puisse commencer leurs cycles de vie.

 

Besoin d'un devis gratuit ?
Dites au revoir aux parasites. Recevez un devis gratuit et sans engagement de Stoprat. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

Durant la période où elle transporte son oothèque, cette espèce de blatte, comme pour les autres, ne fait rien à part de nourrir ses œufs en de complètement s’en occuper

 

Vers la fin de la portée, la blatte germanique doit aspirer de l’eau pour avoir assez de force pour relâcher l’oothèque, et aussi, les petits auront besoin d’être posés près d’une source d’eau vu qu’ils ne pourront pas vivre longtemps, ni même se déplacer, sans quelques goûtes d’eau à proximité.

 

Les petits, selon “Understanding and Controlling the German Cockroach” (1995) subirons dix mues avant de ne devenir adultes et pouvoir se reproduire à leurs tours, donnant naissance à des quarantaines de petits cafards donnant naissance à de nouvelles générations et ainsi de suite.

 

Les dangers causés par la blatte germaniques

Ce mode de reproduction cafard est sans doute le secret derrière la survie des blattes aux pires catastrophes naturelles ou celles causées par l’homme que la terre a pu connaitre – les cafards habitaient la terre bien avant les dinosaures, et y sont présent jusqu’à aujourd’hui.

 

Plusieurs espèces, dont la blatte germanique, sont considérés comme nuisibles à l’homme.

 

Celles-ci peuvent être porteuses de maladie dans plusieurs cas à cause des salives, des mues et des excréments, mais ce que ça cause le plus en France et en Europe sont des maladies respiratoires dont l’asthme.

 

Chez d’autres personnes, on enregistre des troubles d’ordre psychique causés par l’apparition des cafard et qui ne sont pas forcément liés avec le degré de l’infection et la quantité des blattes présentes.

 

Une étude portant sur les maladies causée par les cafards a été faite par une université en Brésil, et qui détermine si des enfants d’entre quatre et douze ans seraient plus susceptible d’avoir de l’asthme si il vivaient dans des endroits infectés par les blattes.

 

L’étude a été faite dans des quartiers de moyenne classe pour prouver que le problème ne concerne pas uniquement les zones défavorisés

 

L’étude a démontré que 31,6% des enfants ayant eu contact direct ou indirect avec la blatte germanique ont dû développer de l’asthme, contre 11,8% de ceux qui n’ont pas eu de contact avec elles.

 

En plus des maladies respiratoires, l’étude à cité que, bien que seulement enregistré dans des cas rares, la blatte germanique peut, à cause de sa structure interne et son mode de vie et d’alimentation, potentiellement causer la tuberculose; l’hépatite; la dysenterie; la gastro et la salmonellose.

 

Pensez à une désinsectisation totale et appelez nous aux 01 43 08 15 17 pour un devis gratuit – nous avons accumulée une expertise marquante durant les 15 dernières années de lutte contre les nuisibles et d’extermination de cafards.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous avez une problématique de rats, souris, cafard, puce, punaise de lit ou autre nuisibles à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.