Bébé Cafard/Blatte : Quel Traitements et ce qu’il Faut Savoir?

Les cafards sont de la même famille que le termites, mais ils se différencient par leurs mode de reproduction.

 

On est exposé à des bébé cafard maison plus qu’aux larves de termites à l’intérieur d’un logement ou à l’extérieur, et ce pour des raisons.

 

La famille regroupe 7500 différentes espèces. Chez les termites, le système est dit eusocial où seulement la reine peut donner naissance à des petits, mais chez les cafards, c’est un système présocial toutes les blattes adultes peuvent s’accoupler, se reproduire, et donner naissance aux bébé blatte que nous rencontrons.

 

La vitesse de reproduction chez les cafards est surprenante, ce qui nous laisse exposés à des des petits cafards souvent par dizaines.

 

Il y a une possibilité de reproduction jusqu’à 6 fois par an, et c’est durant toute l’année que la blatte peut se reproduire et elle n’est affectée que légèrement par le changement des saisons.

 

Bien que ces insectes aiment la chaleur et l’humidité, et trouvent des conditions idéales dans une température qui avoisine les 25°C et un taux d’humidité proche de 75%, les blattes peuvent se reproduire même dans des conditions moins favorables à l’extérieur comme à l’intérieur des maisons.

 

Les œufs de cafards et les bébé blattes

La blatte femelle ne pond pas des œufs directement mais plutôt ce qui est appelé une “oothèque”.

 

Chaque oothèque peut potentiellement sortir 40 bébé blatte à la vie, qui se dispersent sur la champ à la recherche de quelques gouttes d’eau. Si on fait le calcul, une seule blatte femelle peut donner naissance à un nombre avoisinant les 200 petit cafard chaque année.

 

Besoin d'un devis gratuit ?
Dites au revoir aux parasites. Recevez un devis gratuit et sans engagement de Stoprat. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.

 

L’accouplement chez les cafards est provoqué par les substances que la femelle peut libérer pour que le mâle puisse sentir l’odeur et être attiré.

 

La substance odorante se libère une fois chaque dix jours et la fécondation se fait par les voies génitales de façon naturelle.

 

La femelle garde souvent l’oothèque dans ses voies vaginale, pour but de la protéger, et ne peut la mettre que dans des nids de cafards où plusieurs oothèques sont regroupés grâce aux liquides odorants qui permettent aux cafards de communiquer.

 

Ce n’est qu’en cas de danger potentiel que la femelle peut libérer l’oothèque, d’où l’histoire que la blatte peut donner naissance à des bébé cafard quand on l’écrase.

 

La différence entre les bébé cafard selon l’espèce

 

La blatte germanique

La blatte germanique peut libérer des oothèques contenant légèrement plus d’œufs que celle des autres espèces de cafards.

 

La petite blatte germanique bébé ne peut pas se déplacer une longue distance sans se nourrir, et a du coup besoin d’être libérée dans l’oothèque près d’une source d’eau.

 

L’oothèque peut contenir jusqu’à 40 œufs dedans, et la mère garantie la nourriture et le transport pour son oothèque pendant un mois en entier avant de la déposer.

 

La blatte femelle ne fait rien à part nourrir et transporter son oothèque durant tout le mois, et avant la pente, la blatte a besoin d’absorber un peu d’eau afin d’avoir une force suffisante à appliquer une pression pour lâcher son oothèque.

 

La blatte américaine

Chez la blatte américaine, le développement des bébé cafard dépend des conditions des lieux plus que ce qui est le cas des autres espèces de blattes. Elle peut vivre jusqu’à 10 mois quand ses conditions de vie sont favorable, mais moins de 2 mois dans les conditions difficiles.

 

Elle peut pondre, dans des conditions de bonne température et d’humidité, jusqu’à 16 œufs qui se développent dans la larve pendant 20 jours et qui subissent jusqu’à 10 mues avant de ne devenir adultes.

 

La blatte orientale

Chez la blatte orientale, chaque femelle peut produire une oothèque par mois, et le passage de l’œuf à l’état adulte dure plus longtemps que pour la blatte germanique, et prend jusqu’à 15 mois.

 

L’embryon se développe dans 2 mois si la température est stable à 30°C, et le cafard met plus de temps avant de ne pouvoir éclore son œuf si la température est plus basse, la procédure peut prendre un mois en plus avec 10°C en mois.

 

La procédure est différente chez les mâles que chez les femelles, le développement des femelles demande plus de temps, jusqu’à 3 fois la durée de développement d’un mâle dans des conditions favorables.

 

L’oothèque de la blatte orientale ne contient que 15 œufs en moyenne, et contrairement au cas de la blatte germanique, celle-ci est relâchée sur le champ.

 

Comment exterminer les bébé cafard ?

Pour mettre fin à l’invasion, vous pouvez commencer par mettre des pièges à cafards avec appâts.

 

Comme l’utilisation d’un pulvérisateur, ou gel anti cafard, mais les solutions que vous pouvez bricoler ne seront pas d’efficacité complète et pourront toujours laisser les blattes revenir.

 

Pour mener une lutte efficace contre une espèce de blattes ou une espèce de nuisibles, il faut avoir une idée complète, surtout sur son mode de reproduction, afin de prévenir un retour de celle-ci après un traitement.

 

Nous avons accumulé une expertise durant plus que 15 ans de lutte contre les nuisibles, une expérience que nous mettons à votre disposition en cas d’infestation de cafard ou par un autre type d’insectes ou d’animaux déclarés nuisibles. Nous répondons aux besoins des professionnels et des particuliers.

Besoin d'une information ou d'un devis gratuit ?
Vous avez une problématique de rats, souris, cafard, puce, punaise de lit ou autre nuisibles à Paris ou en Île-de-France. Contactez-nous au 01 43 08 15 17 OU via notre FORMULAIRE DE CONTACT.